Mitsubishi lance un vidéoprojecteur LED de deuxième génération

Le constructeur de périphériques d'affichage Mitsubishi Electric annonce la disponibilité du PK20, un vidéoprojecteur à technologie LED. Successeur du PK10, premier modèle du genre lancé fin 2005, le PK20 se distingue de son petit frère par sa plus grande luminosité, 25 lumens au lieu de 10, et la présence d'un lecteur de SD Card. Pour le reste, il reprend les mêmes caractéristiques qui ont fait son originalité : Il est doté de lampes LEDs qui consomment dix fois moins qu'une lampe traditionnelle à vapeur métallique et dont la durée de vie excède 10 000 heures au lieu des 2000 généralement constatées. Cerise sur le gâteau, cette source lumineuse LED permet de se passer de la roue chromatique qui équipe normalement tous les moteurs DLP (Digital Light Processing), technologie d'affichage ici retenue. Résultat, le PK20 affiche certes une très faible luminosité comparé à un appareil traditionnel qui atteint couramment 2000 lumens mais il bénéficie d'un très faible encombrement (il tient dans la main) et affiche une faible consommation énergétique (37 W). Il est même possible de le doter d'une batterie optionnelle (proposée à 200 € HT) qui lui procure une autonomie de 2h30 de fonctionnement. Evidemment, sa puissance et sa résolution (800 x 600), le cantonne encore à des utilisations restreintes. Le constructeur estime toutefois que son produit convient parfaitement à la diffusion de films, de jeux vidéo et même à des usages bureautiques comme l'affichage de présentation PowerPoint pourvu qu'il soit utilisé en conditions de forte pénombre. Reste encore à convaincre les clients : malgré quelques affaires signées notamment dans le secteur de la restauration, le constructeur admet n'avoir vendu jusqu'à présent qu'une centaine de pièces du PK10. Prix : 750 € HT Distribution : Newcom

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité