Sun et Fujitsu se préparent à dévoiler leur gamme commune

Près de deux ans et demi après l'annonce de leur alliance, et avec plus de six mois de retard sur le calendrier prévu, Sun Microsystems et Fujitsu-Siemens devraient présenter leur gamme Unix commune APL au premier trimestre 2007.

Avec 6 à 9 mois de retard sur leurs plans initiaux, Sun Microsystems et Fujitsu Siemens devraient officiellement lancer leur gamme commune de serveurs Unix Advanced Product Line (APL) au cours du premier trimestre 2007. Le projet de gamme commune APL a été annoncé en juin 2004 par les deux constructeurs. L'objectif pour Sun, était d'offrir une solution intermédiaire entre ses systèmes actuels et la future gamme à base de puces "Rock" attendue pour 2008. La gamme APL doit remplacer les actuels Sun Fire et Fujitsu PrimePower. Son retard pourrait toutefois poser problème car il devrait réduire la fenêtre d'intérêt de la gamme APL à environ 18 mois, avant l'arrivée des systèmes "Rock" de Sun. Comme l'explique ainsi Nathan Brookwood d'Insight64, l'intérêt de la gamme APL va déclinant pour les clients de Sun "car la fenêtre entre le lancement des systèmes APL et celui des systèmes Rock semble se réduire. Concrètement, les systèmes de la gamme APL seront construits autour de la dernière mouture des puces Sparc de Fujitsu, nom de code "Olympus-C". Cette déclinaison du processeur Sparc du constructeur japonais embarquera 2 coeurs cadencés à 2,4 GHz et sera capable de traiter quatre threads en parallèle (2 threads par coeur). Gravée en 90nm, elle devrait embarquer entre 4 et 8 Mo de cache et consommer environ 120 W. La puce s'appuiera sur un nouveau chipset et sur un nouveau bus système (nom de code "Jupiter") et elle devrait offrir un peu plus de deux fois les performances des actuels Sparc V de Fujitsu et Sun Fire UltraSparc IV+ de Sun. Dans la pratique, la puce devrait faire son chemin dans des systèmes capables d'accueillir jusqu'à 64 puces, alors que l'actuelle gamme PrimePower peut recevoir jusqu'à 128 puces. Des machines avec 8, 16, 32 et 64 voies devraient logiquement apparaître au catalogue des deux sociétés. A moyen terme, Sun promet que sa future puce Rock devrait encore quadrupler la performance de ses systèmes Unix haut de gamme, une promesse qui, si elle est tenue, devrait rassurer les clients de la marque, mais qui pourrait créer des effets d'attente et handicaper les ventes des systèmes APL.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité