Un client Office pour accéder aux progiciels Microsoft

Lors de l'édition américaine du forum dédié aux utilisateurs de ses offres de PGI et de GRC, l'éditeur a présenté les évolutions de ses produits, annonçant la sortie d'un client Office et Sharepoint pour les utilisateurs occasionnels de ses progiciels.

Microsoft a profité de Convergence 2007, qui s'est tenue la semaine dernière à San Diego (Californie), pour effectuer une série d'annonces autour de ses progiciels de gestion intégrés (PGI). Une manifestation qui a réuni les utilisateurs de ses gammes Dynamics : NAV et AX, deux PGI bien implantés en France, rachetés en 2002 au danois Navision, et, pour les États-Unis, GP et SL. S'y ajoute Dynamics CRM, l'offre de gestion de la relation clients (GRC). Constatant que les entreprises qui ont installé l'un de ses PGI n'acquièrent en moyenne des licences que pour 15 % de leurs collaborateurs, l'éditeur a concocté une solution pour les 85 % restants. Prévu pour mai, un logiciel client pour Office et SharePoint Server permettra ainsi aux usagers occasionnels de Dynamics AX (ex-Axapta) de profiter d'une tarification réduite pour exploiter certaines données du PGI à partir des outils bureautiques ou du portail de Microsoft. Une formule que la compagnie pratique déjà avec Duet, son offre conjointe avec SAP pour accéder au PGI de l'éditeur allemand. Les tarifs débutent à 195 dollars par utilisateur pour accéder aux données et disposer de fonctions de workflow. Le prix monte à 395 dollars en incluant des fonctions de tableau de bord, de recherche et de reporting. Sans compter le coût d'utilisation ou d'installation d'Office et de quelques logiciels serveurs Microsoft. Au quatrième trimestre 2007, le même client sera disponible pour Dynamics NAV avec l'arrivée de la version 5.1 du PGI. Pour l'instant, NAV en est encore à son édition 5.0, qui constitue d'ailleurs l'une des nouveautés de Convergence 2007. Attendu pour la fin du mois de mars, Dynamics NAV 5.0 apporte des améliorations fonctionnelles et une intégration renforcée avec Word, Excel, ainsi qu'avec la messagerie Microsoft Outlook. Utilisé avec Sharepoint, il permet de stocker sur le portail des informations comme les chiffres de ventes pour une équipe commerciale. Des liens vers des données non structurées (mails, sites web) peuvent être associés à des données gérées dans NAV. Microsoft a aussi annoncé l'arrivée des fameux « rôles taillés sur mesure » (role-tailored). Des rôles constitués par catégories d'utilisateurs, en fonction des différents métiers d'une entreprise : comptable, employé au service commercial, etc. À terme, l'éditeur en promet une soixantaine. L'automne prochain, Dynamics NAV 5.1 en proposera vingt et un, mais les premiers rôles seront livrés aux utilisateurs américains dès juin dans SL 7.0 (un PGI que Microsoft ne vend pas en France). Tirant parti des apports de Windows Vista et d'Office 2007, ces rôles se concrétisent par le déroulement de processus spécifiques à chaque métier et, surtout, par une personnalisation avancée de l'interface. Un jeu de fenêtres apporte par exemple à chaque catégorie d'utilisateurs, sur un même écran, des informations complémentaires et contextuelles qui, auparavant, nécessitaient de faire défiler plusieurs écrans. Pour construire ces rôles, Microsoft a interrogé plusieurs centaines d'utilisateurs sur leur façon de travailler. L'un des moyens choisis par l'éditeur pour faire converger ses différents PGI est d'unifier autant que possible le graphisme de leurs interfaces. Les rôles « taillés sur mesure » font partie de cette stratégie d'unification. Enfin, Microsoft a présenté un outil de modélisation graphique de processus, Dynamics Sure Step, à utiliser dans les projets de mise en place d'un PGI, mais aussi dans le cadre de migrations ou de mises à jour.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité