Adobe va abandonner la distribution physique de Creative Suite

C'est une discrète révolution qui s'annonce. Adobe va mettre fin à la distribution physique d'une partie de ses produits. Etant donné les parts de marché de l'éditeur cette pré-annonce ne peut qu'impacter le monde du logiciel.

Au détour d'un discret communiqué, Adobe prépare les esprits à la fin de la distribution physique pour sa gamme Creative Suite, qui comprend les fameux Photoshop et  Illustrator. Elle est en version 6, communément appelée CS6. La décision concerne aussi Acrobat.

Le communiqué (*) est diffusé dans la même version des deux côtés de l'Atlantique, une communication très maîtrisée donc. Adobe France nous renvoie d'ailleurs à ce très bref texte.  On connaît  la décision sur le fond, mais pas encore ses implications pratiques : date et modalités d'applications pour les clients et le channel. Le blog américain TechHive avance la date du 1er mai prochain pour l'arrêt de la distribution physique.

Aucune explication n'est encore disponible sur le pourquoi de cette mutation. Car il s'agit d'une mutation, les clients et les partenaires sont orientés vers Creative Cloud, qui propose les mêmes produits via un abonnement mensuel. Attention, ce ne sont pas des versions SaaS, mais bien les mêmes produits proposés dématérialisés et par abonnement, donc en téléchargement.

(*) "As Adobe continues to focus on delivering world-class innovation through Creative Cloud and digital fulfillment, we will be phasing out shrink-wrapped, boxed versions of Creative Suite and Acrobat products. Electronic downloads for CS and Acrobat products will continue to be available - as they are today - from both Adobe.com, as well as reseller and retail partners. We are in the process of notifying our channel partners and customers, as plans solidify in each region. To provide a seamless transition, orders for shrink boxes will continue to be fulfilled on a first-come, first-served basis while supplies last."



Ajouter un commentaire
1
Commentaires

Marc C'est quand même un peu cavalier mais tous les éditeurs de logiciels font de même ( Microsoft, EBP, Sage, Symantec ... ) Le problème avec Adobe, c'est que lorsque nous faisons des vente ADOBE à 20 ou 30 K€, le client fait quand même la tête de devoir télécharger des gigas de données...ce à qui nous répondons que de toutes les façons les éditeurs ne respectent plus rien et qu'à part le pognon du client final rien ne les intéresse. IL y a dix ans, les éditeurs ont commencé à supprimer les documentations, il y a 5 ans les CD et DVD ont commencé à disparaitre, maintenant c'est carrément la boîte.... L'appât du gain... Depuis plus de 20 ans que j'ai mon entreprise, je n'ai fait que voir la dégradation des liens entre revendeurs et éditeurs. J'espère qu'ils se rendront compte TROP tard de leur bêtise pour qu'ils mettent tous la clé sous la porte. :)

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité