Also clôture un nouvel exercice sur une croissance à deux chiffres

Gustavo Möller-Hergt, CEO d’Also Holding : « Au cours des dix dernières années, nous avons créé des fondation solides, évolutives et difficiles à imiter qui nous permettent de nous développer encore davantage. » Crédit photo : D.R.

Gustavo Möller-Hergt, CEO d’Also Holding : « Au cours des dix dernières années, nous avons créé des fondation solides, évolutives et difficiles à imiter qui nous permettent de nous développer encore davantage. » Crédit photo : D.R.

Le distributeur paneuropéen Also a dégagé près de 12 Md€ de chiffre d'affaires en 2020. Il en a tiré un résultat net en hausse de 30% et un renforcement de sa trésorerie de 38%

L'impact de la crise sanitaire sur l'économie n'a pas entamé la capacité d'Also à faire croître fortement son activité. En 2020, le groupe de distribution IT d'origine allemande, implanté dans 24 pays européens, a enregistré 11,9 Md€ de revenus, soit 11,3% de mieux qu'à la même période l'année précédente. En comparaison, les facturations annuelles des grossistes informatiques sur le seul territoire français ont baissé de 2%. Dans le détail, Also a notamment connu une nette amélioration (+38,2%) du chiffre qu'il tire de sa place de marché de services cloud. Ses activités de négoce traditionnelles ont crû quant à elles de 11,8%, contre 8,9% pour ses ventes de solutions.

130 M€ de résultat net

L'amélioration des bénéfices d'Also a également été au rendez-vous l'an dernier. Le grossiste a dégagé un EBITDA de 227,5 M€, correspondant à une hausse de 15,6% par rapport au 196,7 M€ générés en 2019. Après impôts, amortissements et dépréciations, la rentabilité nette ressort à 130 M€ (+30%). La rentabilité du capital investi est passée dans le même temps de 15,5 à 21%. Dans ce contexte, le distributeur a renforcé sa trésorerie et équivalents de trésorerie de 38,3% à 483,2 M€.

S'agissant de 2021, Also table sur un EBITDA compris entre 240 et 255 M€. A moyen terme, ce dernier devrait même passer à entre 280 et 350 M€, en tenant compte des acquisitions que pourrait réasliser le distributeur IT.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité