Annuels SCC : Hausse du chiffre d'affaires global tirée par la croissance en France

« Toutes les entreprise éprouvent désormais le besoin de digitaliser leurs opérations et misent notamment sur l’externalisation pour y parvenir. Les investissements que nous avons réalisé dans la mise en place de services cloud et de nos data centers répondent à cette demande », estime James Rigby, le directeur éxécutif de SCC. Crédit photo : D.R.

« Toutes les entreprise éprouvent désormais le besoin de digitaliser leurs opérations et misent notamment sur l’externalisation pour y parvenir. Les investissements que nous avons réalisé dans la mise en place de services cloud et de nos data centers répondent à cette demande », estime James Rigby, le directeur éxécutif de SCC. Crédit photo : D.R.

62% des 2,1 Md€ de chiffre d'affaires dégagés par le britannique SCC ont été réalisés en France au cours de son dernier exercice. Bien supérieure à celle réalisée au Royaume-Uni, l'activité dans l'Hexagone s'avère toutefois moins rentable.

SCC a clôturé à la fin du mois de mars dernier une période de cinq exercices de croissance ininterrompue en EMEA. Au cours de son exercice 2018, le groupe de services et de distribution britannique a en effet engrangé 2,1 Md€ de revenus, soit 9% de mieux que lors des 12 mois précédents. La rentabilité est en outre au rendez-vous puisque son excédent brut d'exploitation (EBE) s'est apprécié de 10% à 31 M€. A noter, en outre, que les facturations issues de la fourniture de prestations de services ont crû de 4% pour atteindre 366 M€. SCC reste donc avant tout un revendeur à valeur ajoutée.

La France et le Royaume-Uni sont de loin les principaux marchés de SCC en EMEA. Les activités du groupe dans les deux pays représentent 96% de son chiffre d'affaires total et 94% de ses bénéfices. Rien ne laisse penser que la situation changera dans les prochaines années. Avec leurs revenus respectifs de 73 M€ et de moins de 19 M€, les filiales Espagnole et Roumaine de SCC ont en effet encore un long chemin à parcourir avant de peser lourd dans les résultats du groupe.

12,5% de croissance annuelle pour SCC France

Des deux filiales que le groupe exploite de part et d'autre de la Manche, c'est SCC France qui pèse le plus lourd (63% du CA total) et s'est montrée la plus dynamique. Dirigée par Didier Lejeune, cette dernière a réalisé 1,47 Md€ de revenus, soit une hausse de 12,5% sur un an, pour un EBE de 12,8 M€. Ces facturations proviennent en grande partie de la branche Distribution qui affiche 1,2 Md€ (+11%) de chiffre d'affaires. En comparaison, les revenus totaux de SCC au Royaume-Uni n'ont crû que de 2% à 612 M£ en 2018. En dépit de ce chiffre d'affaires bien moindre que dans l'Hexagone, la filiale britannique dégage un EBE supérieur représentant 18 Md€ environ.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité