Cisco acquiert Acacia pour 4,5 Md$

Cisco est cliente depuis environ six ans d’Acacia Communications, basé à Maynard dans le Massachusetts. (Crédit D.R.)

Cisco est cliente depuis environ six ans d’Acacia Communications, basé à Maynard dans le Massachusetts. (Crédit D.R.)

En finalisant le rachat d'Acacia, Cisco met la main sur les technologies d'interconnexion optique à haut débit du géant de l'optique. Une maitrise technologique indispensable pour les futurs réseaux.

Après quelques différents juridiques au début de l'année, Cisco a conclu un accord de rachat pour 4,5 milliards de dollars avec le fabricant de composants optiques Acacia Communications, Inc. L'équipementier de San José  convoitait ce dernier pour ses technologies d'interconnexion optique à haut débit qui permettent aux opérateurs de datacenters, aux grands groupes et aux fournisseurs de services d'offrir un accès toujours plus rapide à des ressources largement distribuées. Cette acquisition renforce également l'engagement de Cisco en faveur de l'optique comme élément essentiel des réseaux du futur. « Acacia apporte un portefeuille complet de solutions de transmission de données longue distance qui répondent à toute la gamme d'applications dans les segments de l'interconnexion des datacenters et des réseaux étendus pour les liaisons métropolitaines, régionales, longue distance et sous-marines », a écrit Bill Gartner, vice-président senior et directeur général de l'Optical Systems and Optics Group de Cisco dans un blog sur l'acquisition.

Et ce ne sont pas les seuls avantages, selon Bill Gartner. « Le rachat d'Acacia répond également à une autre tendance que nous observons : le passage des systèmes de lignes optiques basés sur des châssis à une technologie enfichable, ce qui, pour les clients, simplifie les opérations et réduit la complexité de la gestion de plusieurs couches au niveau du réseau. Ces modules enfichables pourraient être branchés directement sur un routeur ou un commutateur », a encore écrit Bill Gartner. Cisco pense qu'avec la technologie d'Acacia elle pourra accompagner la transition des clients vers le marché du 400G, dernière norme en matière d'interfaces client Ethernet haut débit, et au-delà. « Cette technologie de rupture permettra de réunir les couches IP et optique dans une technologie cohérente enfichable », a encore déclaré M. Gartner.

Négociations très serrées

Début janvier, les deux entreprises étaient en plein conflit juridique, Cisco ayant demandé une ordonnance de restriction temporaire pour empêcher Acacia de mettre fin à un accord d'acquisition conclu en 2019. En effet, Cisco avait décidé de faire appel à la justice après qu'Acacia ait déclaré que la société « avait choisi de résilier l'accord de fusion avec Cisco Systems, Inc. avec effet immédiat ». Les semaines suivantes, les deux entreprises ont signé un nouvel accord de rachat à hauteur de 4,5 milliards de dollars cette fois, contre les 2,6 milliards convenus initialement, et ont mis fin à la procédure judiciaire. Les employés d'Acacia rejoindront l'activité optique de Cisco, qui fait elle-même partie du Mass-Scale Infrastructure Group.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité