Cisco et Nutanix renforcent leur offre HCI commune

Cisco et Nutanix ont entamé leur partenariat en 2023 pour intégrer étroitement la plateforme Cloud de Nutanix aux serveurs rack et lame de Cisco et fournir une solution validée et administrée depuis la plateforme Intersight de Cisco. (Crédit photo : Cisco)

Cisco et Nutanix ont entamé leur partenariat en 2023 pour intégrer étroitement la plateforme Cloud de Nutanix aux serveurs rack et lame de Cisco et fournir une solution validée et administrée depuis la plateforme Intersight de Cisco. (Crédit photo : Cisco)

Selon les analystes de l'industrie, le partenariat Cisco-Nutanix vise à une intégration toujours plus forte des produits, à approfondir les capacités de gestion et à étendre les options de support réseau, et pas seulement à revendre les équipements de l'autre.

Cisco et Nutanix ont considérablement élargi leur alliance, en dotant leur offre intégrée d'infrastructure hyperconvergée (HCI) de nouvelles capacités de gestion, de composants d'IA et d'extensions de réseau pour faciliter les opérations en périphérie, dans les centres de données et dans le cloud. L'an dernier, Cisco avait mis un terme à sa plateforme Hyperflex pour tourner la majorité de cette activité vers Nutanix, avec l'idée de travailler ensemble sur les plans des technologies, des services, du support et des ventes. Dans la foulée de cette décision, les deux fournisseurs ont présenté en octobre dernier le package Cisco Compute Hyperconverged with Nutanix. L'offre combine les équipements de calcul et de réseau de Cisco, gérés en mode SaaS, avec la plateforme Cloud de Nutanix, qui comprend Nutanix Cloud Infrastructure, Nutanix Cloud Manager, Nutanix Unified Storage et Nutanix Desktop Services. Le système peut être géré de manière centralisée via la plateforme de gestion dans le cloud Intersight de Cisco, et il prend en charge les hyperviseurs Nutanix Acropolis Hypervisor (AHV) et VMware vSphere.

Couplage des plateformes de gestion Nutanix Prism et Cisco Intersight  

Les partenaires font désormais un pas de plus en annonçant une intégration plus étroite entre les systèmes de gestion Intersight et Nutanix, le support du package GPT-in-a-Box alimenté par l'IA de Nutanix, et une intégration améliorée du réseau d'entreprise avec Application Centric Infrastructure (ACI) de Cisco. Selon Jonathan Gorlin, directeur de la gestion des produits au sein de Cisco Compute group, l'élément de gestion rassemble les plans d'administration des logiciels de Cisco et de Nutanix pour offrir aux clients une architecture HCI gérée intégrée, disponible dès maintenant. Jusqu'ici, Nutanix s'intégrait directement aux serveurs, en les configurant pour qu'ils fonctionnent avec la pile logicielle Nutanix Cloud Platform (NCP). « Les fournisseurs ont désormais étendu cette intégration de sorte que les plateformes de gestion Nutanix Prism et Cisco Intersight fonctionnent ensemble pour rendre toutes les fonctionnalités d'Intersight accessibles au sein d'un déploiement Nutanix », a déclaré M. Gorlin.

« Comme nous pouvons le voir, nos clients sont confrontés à la complexité des opérations d'infrastructure et en particulier à la prolifération des données structurées et non structurées dans le cloud, à la périphérie, dans les centres de données, et ailleurs », a expliqué Jonathan Gorlin. « Avec toutes ces variables, cet écosystème devient très complexe à piloter et à gérer », a-t-il poursuivi. « La réunion des plates-formes et l'intégration étendue à la couche bare metal permettent d'installer une pile logicielle complète à partir de zéro, entièrement à distance et avec un flux de travail totalement automatisé », a fait valoir M. Gorlin. « Par exemple, nous pouvons expédier des serveurs directement sur un site d'installation, et un technicien n'a plus qu'à brancher les câbles réseau. Et toutes les opérations de configuration, d'application de correctifs et de déploiement pourront se faire à distance », a-t-il précisé. « De plus, en combinant Nutanix à une architecture flexible, on peut construire des clusters d'un à deux noeuds et les étendre linéairement pour les adapter aux besoins de centres de données de grande taille », a ajouté M. Gorlin. « Le client peut surveiller et gérer l'environnement, voir l'inventaire et contrôler l'accès à distance ».

Une infrastructure prête pour l'IA pour simplifier les déploiements

Dans le domaine de l'IA, Cisco a créé un design validé, attendu autour de la fin du mois de mai, pour le déploiement de Nutanix GPT-in-a-Box dans le package Cisco Compute Hyperconverged with Nutanix. « Nutanix présente GPT-in-a-Box comme une solution clé en main qui simplifie l'adoption des capacités d'IA générative par les entreprises. Il fournit une pile d'infrastructure prête pour l'IA qui permet de déployer, d'exécuter et d'affiner les grands modèles de langage (LLM) et d'autres charges de travail d'IA sur site ou à la périphérie », a expliqué Ketan Shah, vice-président de la gestion des produits chez Nutanix. « Le déploiement d'une infrastructure prête pour l'IA peut être complexe et coûteux », a encore déclaré Jonathan Gorlin du Cisco Compute group. « GPT-in-a-Box va permettre à nos clients d'être opérationnels avec toutes les couches de la pile avec des résultats vérifiés et reproductibles », a-t-il affirmé. « L'idée est de donner une recette aux clients au lieu d'avoir à créer quelque chose à partir de zéro ; il est toujours beaucoup plus facile de suivre une recette ; de plus, la solution comprendra la prise en charge d'un certain nombre de LLM populaires, y compris llama et Falcon ».

Selon les analystes, l'intégration d'Intersight et le package d'IA devraient apporter un plus significatif aux entreprises qui cherchent à simplifier leurs opérations de gestion et de déploiement de nouvelles applications. « Intersight Standalone et GPT-in-a-Box sont tous deux très importants pour l'informatique d'entreprise parce qu'ils suppriment beaucoup de frictions. Dans le cas d'Intersight et de Nutanix Prism, il s'agit de simplifier le déploiement et l'approvisionnement, des tâches souvent accaparantes pour les entreprises IT », a déclaré Matt Kimball, vice-président et analyste principal chez Moor Insights & Strategy pour les centres de calcul et de stockage. « Pour ce qui est de GPT-in-a-Box, l'idée est de simplifier l'expérience GenAI pour l'IT d'entreprise », a ajouté M. Kimball. « Un très grand nombre de responsables IT disent qu'ils sont préoccupés par les défis liés au dimensionnement et au déploiement de la GenAI, aussi bien au niveau de l'infrastructure, des framemorks et des LLM, que des API et des outils de gestion. Cette solution efface toute cette complexité (et ce coût). Et elle s'attaque au principal obstacle à la réussite des projets de GenAI », a affirmé M. Kimball.

Intégration des réseaux

Outre les intégrations Intersight et le support de l'IA, Cisco et Nutanix ont élargi leurs capacités de mise en réseau. Par exemple, les clients ont désormais la possibilité de relier les systèmes entre eux via le package ACI de Cisco. Avec cette technologie d'automatisation de réseau de Cisco, les clients peuvent appliquer des changements aux réseaux, modifier la politique à la volée et assurer la livraison des données. ACI Multi-Site permet généralement à deux centres de données géographiquement dispersés de se relier via des réseaux L2/L3 et offre une application cohérente des politiques sur les deux sites. Les clients peuvent maintenant intégrer ACI et Nutanix AHV, l'hyperviseur du fournisseur qui permet aux clients d'exécuter plusieurs machines virtuelles sur un seul serveur physique. AHV est un composant central du système d'exploitation « Nutanix Acropolis Operating System (AOS), lequel fournit la pile logicielle complète pour la plateforme d'infrastructure hyperconvergée de Nutanix », a expliqué Ketan Shah de Nutanix. Les clients peuvent maintenant créer des politiques d'application à travers ACI qui poussent la configuration du sous-réseau du réseau directement dans Prism Central pour être assigné aux charges de travail. « L'intégration crée également une politique de sécurité dans Prism Central, le système de gestion de cluster de Nutanix, qui empêche la communication des VM avec la catégorie associée, renforçant ainsi la posture de sécurité », a précisé M. Gorlin. « En outre, l'intégration offre une visibilité unifiée sur l'IT et le réseau, ce qui accélère la configuration et le dépannage et permet aux équipes IT de se synchroniser », a ajouté M. Gorlin.

Toujours dans le domaine du réseau, M. Gorlin a indiqué que les clients pourront désormais utiliser leur réseau existant de manière totalement intégrée avec les UCS Fabric Interconnects de Cisco ou déployer leur propre réseau. Selon Cisco, les UCS Fabric Interconnects agissent comme un backbone de réseau pour tous les serveurs Cisco UCS en combinaison avec l'adaptateur d'interface virtuelle Cisco Virtual Interface Adapter (VIC) afin d'apporter une connectivité unifiée pour le LAN, le SAN et le trafic de gestion sur une seule structure Ethernet sans perte. « UCS a toujours apporté ce fabric de réseau à haute vitesse, est-ouest, de haute performance pour soutenir la mise en réseau des clusters physiques et virtuels, et cette capacité était disponible pour les clusters Nutanix dès le premier jour », a rappelé M. Gorlin. « Aujourd'hui, nous ajoutons une option secondaire pour que l'entreprise apporte sa propre conception de réseau à la solution. Si les clients ont des investissements dans des réseaux existants, ou s'ils veulent personnaliser en profondeur le design de leur réseau, ils pourront architecturer leur propre réseau. Cela signifie qu'ils auront le choix entre un réseau clé en main ou un réseau personnalisé en fonction de leurs besoins ».

Réutilisation d'anciens serveurs avec HCI

La dernière nouvelle concerne la possibilité pour les clients de Cisco UCS de réutiliser les anciens équipements UCS pour les inclure dans la suite Cisco Compute Hyperconverged with Nutanix. « Avec Cisco UCS, nous avons lancé le concept de « personnalité logicielle » dans notre contrôleur de gestion de la carte de base (Baseboard Management Controller, BMC) qui permet la reprogrammation sur le terrain des serveurs vers les appliances HCI de Nutanix », a encore déclaré M. Gorlin. « Dans un scénario traditionnel, les clients Nutanix HCI devraient acheter et déployer de nouveaux serveurs installés en usine et dédiés au fonctionnement de Nutanix ; désormais, les clients existants peuvent passer librement à Nutanix sans avoir à mettre à jour leur matériel préalablement, ce qui permet de maximiser leur investissement et de rendre les opérations plus durables », a ajouté le directeur de la gestion des produits, Cisco Compute group.

Selon les analystes, à travers ce partenariat, Cisco et Nutanix cherchent surtout à intégrer plus profondément leurs technologies plutôt que d'avoir la capacité de revendre les équipements de l'un et de l'autre, ce qui sera précieux pour les entreprises qui s'intéressent à l'infrastructure HCI. « L'intégration est très différente de ce que nous voyons habituellement en termes de partenariats, puisqu'il ne s'agit pas seulement de vente conjointe, mais d'apporter une différenciation grâce à l'intégration, et je pense que cela fonctionne pour les deux entreprises », a fait remarquer M. Kimball. « Nutanix permet à Cisco de descendre sur le marché et de vendre dans un segment qui lui était peu favorable. Et Cisco apportera Nutanix sur le marché des grandes entreprises, un segment que le fournisseur a toujours eu beaucoup de mal à pénétrer ».

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité