Cloud computing : les revendeurs iront sans enthousiasme

« Les nombreux arguments que nous entendons et lisons ces derniers mois quant aux avantages inhérents à la revente de solutions Cloud, ne semblent pas être rentrés dans les oreilles de nos Intégrateurs / Revendeurs. » C'est par ces mots que Hermitage Solutions, grossiste informatique spécialisé dans la sécurité, introduit les résultats d'un sondage qu'il a mené auprès d'une trentaine de ses clients lors de son événement partenaires du 7 avril.

Pour 89% d'entre eux, la montée du cloud computing est inévitable et ils se voient ainsi contraints d'investir sur ce marché. « Contraints », le mot n'est pas trop fort puisqu'ils ne sont que 37% à identifier ce modèle comme une opportunité à fort potentiel. En outre, la moitié d'entre eux pensent que revendre des solutions cloud va les amener à procéder à d'importants changements d'organisation dans leur société.

Toutefois, 78% des revendeurs sondés estiment que le modèle de l'informatique dans le nuage se prête bien au domaine de la sécurité et compte développer leur offre. Entre autres avantages du cloud, les clients d'Hermitages Solutions citent également la facilité d'accès aux services (82%), la récurrence des revenus (79%) et la tarification à la demande plus accessible aux PME (68%).

Reste que 60% d'entre eux estiment que l'approche du cloud computing n'est pas mature au niveau de la distribution deux tiers, dans le sens où la répartition des rôles et des responsabilités entre l'éditeur, le grossiste et le revendeur n'est pas bien établie. Ce manque de maturité, ils sont également 45% à le pointer du doigt en termes de technologie. Enfin, 40% des revendeurs estiment que la diminution des contacts directs avec les clients est aussi un frein.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité