Cloud : Dell rachète Enstratius

Le constructeur Texan continue à enrichir son portefeuille de logiciels de gestion des systèmes cloud avec l'acquisition d'Enstratius.

Dell a racheté Enstratius (anciennement EnStratus), un éditeur de solutions logicielles destinées à gérer les charges de travail dans des environnements cloud. Le logiciel d'Enstratius peut être exécuté sur site ou livré en tant que service hébergé, ce qui permet aux entreprises de gérer des charges de travail tournant sur des services de cloud privé ou public. La solution apporte plusieurs fonctionnalités comme le provisionnement d'application, la mise à l'échelle, la gestion de configuration, la gouvernance de l'usage et la surveillance de l'utilisation. Elle peut également interagir avec d'autres outils de gestion de configuration comme Chef et Puppet.

À l'heure actuelle, le logiciel d'Enstratius est capable de supporter plus de 20 plateformes de cloud public et privé, dont OpenStack, la plateforme de VMware, Amazon Web Services et Microsoft Windows Azure. Les clients peuvent aussi ajouter des plates-formes cloud supplémentaires.

Un complément de Gale Technologies

Cette acquisition représente une nouvelle étape dans la stratégie de Dell qui cherche à se constituer un portefeuille d'outils de gestion de cloud pour l'entreprise. En novembre dernier, le constructeur avait acheté Gale Technologies. « Comme le logiciel d'Enstratius, Active System Manager de Gale offre des capacités de gestion de cloud, et les deux produits sont complémentaires », a déclaré la firme Texane.

Le logiciel d'Enstratius s'appuiera également sur d'autres systèmes logiciels de gestion informatique que Dell a développé ou acquis, comme son application Foglight de suivi des performances, l'ensemble des produits de gestion des accès et des identités Quest ONE, la plate-forme d'intégration Boomi, et les packs AppAssures et NetVault de protection des données.

Basée à Minneapolis, la société Enstratius a été fondée en 2008. Dell prévoit de reprendre les salariés et de renforcer les équipes d'ingénierie et de vente. Le constructeur n'a pas révélé les termes de l'accord.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité