Décroissance à deux chiffres pour le marché des smartphones en 2020

Pour le premier semestre 2020, IDC annonce une chute de 18,2% des livraisons de smartphones dans le monde. (Crédit : niekverlaan / Pixabay)

Pour le premier semestre 2020, IDC annonce une chute de 18,2% des livraisons de smartphones dans le monde. (Crédit : niekverlaan / Pixabay)

Après une chute historique des livraisons de smartphones au premier trimestre, IDC prévoit une baisse similaire sur toute l'année en cours. Les expéditions de terminaux mobiles devraient diminuer de 12% en 2020. La reprise n'est attendue que pour 2021.

Le marché mondial des smartphones devrait reculer de 11,9% en 2020 par rapport à l'année précédente selon les dernières estimations d'IDC. Les livraisons arriveraient à 1,2 milliard d'exemplaires selon le cabinet d'études. Cette prévision fait suite à la plus forte baisse en glissement annuel de l'histoire de ce marché au premier trimestre 2020. La chute sur les six premiers mois de l'année devrait ainsi s'élever à 18,2%. Et IDC ne s'attend pas à ce que les expéditions mondiales de smartphones retrouvent le chemin de la croissance avant le premier trimestre 2021.

« Ce qui a commencé comme une crise de l'offre s'est transformé en un problème mondial de la demande. Les fermetures nationales et l'augmentation du chômage ont réduit la confiance des consommateurs et réorienté les dépenses vers les biens essentiels, ce qui a un impact direct sur l'adoption des smartphones à court terme », analyse Sangeetika Srivastava, chercheuse senior au sein de l'équipe Mobile Device Trackers d'IDC. « Le côté positif est que la 5G devrait être un catalyseur tout au long de la période de prévision, et jouera un rôle essentiel dans la reprise du marché mondial des smartphones en 2021 ».

Des smartphones 5G à prix réduits ?

D'un point de vue géographique, l'économie chinoise continuera d'être touchée par les impacts de la Covid-19, mais des signes d'amélioration se font sentir, car les fermetures et les perturbations de la chaîne d'approvisionnement ont commencé à s'atténuer un peu. Pour la plupart, les usines ont repris leurs activités et le marché s'est ouvert avec quelques restrictions en matière de voyages et de logistique, ce qui conduit IDC à penser que le marché intérieur chinois ne connaîtra qu'un déclin à un chiffre en 2020. En revanche, l'Europe a été durement touchée par l'épidémie, notamment en Italie et en Espagne, ce qui entraînera un déclin à deux chiffres dans la région cette année. Néanmoins, IDC s'attend à ce que les principaux fournisseurs européens maintiennent leurs parts de marché grâce à des stratégies de rotation telles que des lancements de produits phares plus importants et une empreinte plus forte du commerce électronique.

« Il ne fait aucun doute que l'industrie des smartphones va devoir relever des défis et nous pensons que le ralentissement économique va provoquer des fluctuations dans le paysage des fournisseurs et des prix », pressent Ryan Reith, vice-président du programme Worldwide Mobile Device Trackers d'IDC. « Les dépenses des consommateurs risquent de s'orienter vers des appareils moins mobiles que les smartphones (PC, écrans, consoles de jeux vidéo, etc.). Nous pensons ainsi que cela se traduira par des smartphones 5G à des prix encore plus agressifs que ceux prévus avant la pandémie. »

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité