Dell lance l'EXF900, sa 1e baie objets full flash

avec un peu de retard, Dell arrive lui aussi sur le marché des baies de stockage objets en mode full flash. (Crédit Dell)

avec un peu de retard, Dell arrive lui aussi sur le marché des baies de stockage objets en mode full flash. (Crédit Dell)

Le stockage en mode objets n'est plus « lent, bon marché et profond », selon Dell, qui positionne sa baie EXF900 pour l'IA et le cloud natif.

Dell Technologies a présenté son premier système de stockage en mode objets entièrement flash. Le constructeur a affirmé que la perception que l'on a du stockage objets, à savoir un stockage « lent, bon marché et profond », était en train de changer, car la croissance massive de données non structurées pousse les entreprises à utiliser un stockage haute performance pour les applications basées sur des objets. D'après le constructeur, l'appliance EXF900 ajoutée à sa gamme ECS EX-Series offre les meilleures performances de sa famille ECS. Pour une raison simple : toutes les autres modèles ECS - l'EX300 bas de gamme, l'EX500 milieu de gamme et les baies EX3000 haut de gamme - sont basées sur des disques durs classiques.

L'EXF900 repose sur des serveurs PowerEdge qui accueille des SSD NVMe et le logiciel ECS prend en charge le NVMe-over-fabric (NVMe-oF) pour accéder au réseau. Par rapport à l'EX300, l'EXF900 affiche des performances 21x plus élevées et un nombre de transactions par seconde 19 x plus élevé. « Les entreprises comprennent l'intérêt du stockage objet en termes d'évolutivité, de flexibilité, d'architectures cloud natives pilotées par API, quand il est combiné à un support 100% flash haute performance. Il peut supporter leurs charges de travail les plus gourmandes en données et l'on peut dire que le marché du stockage objets est en pleine révolution », a déclaré Tony Yakovich, responsable marketing des produits ECS, dans un article de blog annonçant la nouvelle gamme.

Pas vraiment le premier sur le marché

La solution de Dell, très soignée, n'est ni nouvelle ni originale. Cloudian, NetApp et Pure Storage proposent tous des baies entièrement flash en mode objets. Mais la particularité de l'EXF900, c'est la possibilité de mise à jour du logiciel ECS. À ce titre, la version ECS 3.6 livrée par Dell comporte un certain nombre de changements et de fonctionnalités nouvelles :

- Le clonage d'objets : Cette fonctionnalité permet le clonage d'objets à grande vitesse et l'écriture fan-out par l'implémentation d'une spécification API fan-out. Essentiellement, ECS permet à une seule requête d'écrire ou de copier des milliers de copies privées en back-end, ce qui réduit le traitement côté client, le traitement côté serveur et la charge réseau. Selon Dell, cette fonctionnalité est idéale pour les charges de travail des médias et du divertissement, comme Cloud DVR.

- Administration de la sécurité : La version 3.6 d'ECS permet aux entreprises d'accorder des droits d'utilisation et des privilèges spécifiques aux administrateurs de la sécurité afin de mieux protéger les données. Cette fonctionnalité s'intègre aux autorisations Active Directory/LDAP existantes pour faciliter son adoption et sa mise en oeuvre.

- API de sécurité : La version 3.6 d'ECS s'enrichit d'une API pour automatiser la notification des paramètres de sécurité du système. Cette API vise à simplifier l'intégration d'ECS avec les solutions existantes de surveillance et de protection des données et accroître la sécurité.

L'EXF900 prendra également en charge un projet Dell dans le domaine du stockage objets défini par logiciel. Actuellement en version bêta, ce logiciel de stockage objets extensible baptisé ObjectScale doit permettre de tirer parti des capacités natives de déploiement, d'extensibilité et de gestion automatisées de Kubernetes. Selon le Texan, ObjectScale permettra aux entreprises de déployer le logiciel sur la plateforme de leur choix, en dehors de la gamme d'appliances ECS. Il offre une option pour les environnements edge en plus du datacenter traditionnel. Dell n'a pas encore indiqué de date de sortie pour ObjectScale.

 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité