Des offres personnalisées et sécurisées chez Cheops Technology

« Cheops Technology possède cette capacité de proposer des environnements très personnalisés avec des SLA très engageants », indique Nicolas Leroy-Fleuriot, son président-directeur général. Cette personnalisation se vérifie sur les offres commercialisées par le fournisseur sous la marque iCod : iCod 400, un cloud sur IBMi (AS400), iCod RCO pour une infrastructure basée sur Oracle PCA (Private Cloud Appliance), iCod In-Memory pour héberger les applications sous SAP HANA dans le cloud ou encore iCod Healthcare pour bénéficier d'une plateforme certifiée HDS dans le domaine de la santé. Deux offres (PostgreSQL et VMware Tanzu) devraient voir le jour d'ici peu ; de même, Cheops peut proposer des environnements spécifiques qui, par exemple, font encore appel à Windows Server 12... Concernant les SLA, le dirigeant de Cheops Technology mentionne clairement que les engagements pris par sa société ne peuvent pas être appliqués au même niveau par les hyperscalers du cloud public. A cela, Cheops Technology se veut très impliqué sur la garantie et l'intégrité des données. Hormis la normalisation HDS, le fournisseur de services cloud est certifié ISO 27001, ISO 20000, ISAE 3402 (assurance), il s'est aussi engagé auprès de l'Anssi sur la certification SecNumCloud ainsi que le label Cloud de confiance qui devrait prendre le relais. Cheops Technology se distingue aussi sur deux autres points : la sécurité déjà avec la mise à disposition d'un SOC auprès de ses clients pour lutter contre toutes les formes d'attaques, et l'intégration des dernières technologies (conteneurisation et IA). Cheops a également mis en production ServiceNow pour l'ITSM, Centreon pour mieux superviser les environnements de ses clients et s'engage vers plus d'ouverture aux acteurs du cloud public (Azure et bientôt Google Platform). En outre, le fournisseur peut aussi compter sur ses treize points de présence en France et ses divers datacenters, dont celui de Bordeaux suite à la réservation d'une salle chez Equinix. « Cet accord va nous permettre de nous interconnecter avec les plaques américaines et de bénéficier d'un très faible taux de latence », précise d'ailleurs Nicolas Leroy-Fleuriot. Rappelons enfin que Cheops Technology accélère son internationalisation notamment en Suisse à la suite du rachat de DFI Service, le PDG confirme sa volonté de se développer en Europe avec pourquoi pas d'autres acquisitions.  



s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité