Des prévisions 2019 stables pour le marché du PC en EMEA

Les laptops les plus fins sont parmi les plus prisés dans les entreprises en quête de mobilité. (Crédit : hamonazaryan1, Pixabay)

Les laptops les plus fins sont parmi les plus prisés dans les entreprises en quête de mobilité. (Crédit : hamonazaryan1, Pixabay)

Le marché des PC en EMEA ne devrait connaître qu'une très légère baisse de régime en 2019, selon IDC. Autour de 71,3 millions de machines devraient être vendues, soit une baisse de 0,4 % par rapport à l'année précédente.

Malgré un premier trimestre plutôt morose, les ventes de PC dans la zone EMEA devraient parvenir à se stabiliser tant bien que mal d'ici la fin de l'année 2019. Selon un rapport signé IDC, les ventes d'ordinateurs de bureau, portables, et de de stations de travail s'élèveront à 71,3 millions sur l'ensemble de l'exercice, soit une légère baisse de 0,4 % par rapport à 2018. Le renouvellement des machines, boosté notamment par un Windows 7 en fin de vie, devrait permettre au marché de rester actif, même s'il ne comblera pas la chute des ventes grand public. Les contraintes d'approvisionnement en CPU d'entrée de gamme auront un effet modéré sur le marché global au premier semestre de l'année, affectant principalement le volume disponible pour répondre à la demande de rentrée des classes.

C'est donc du côté des entreprises que le plus gros de l'activité se fera. Face à une forte demande de mobilité des employés, les ordinateurs portables fins et légers se feront la part belle, tout comme les hybrides convertibles en tablettes. Les stations de travail gardent néanmoins une forte aura dans le monde du travail, pour les garanties de sécurité supplémentaires qu'elles apportent à certains secteurs verticaux. « À l'approche de la fin du long cycle de vie des ordinateurs de bureau, nous pouvons nous attendre à des renouvellements accélérés tout au long de 2019 », peut-on lire dans le rapport d'IDC.

Au premier semestre, les ventes grand public devraient quant à elle rester maussades, continuant de subir les effets d'une période de fêtes de fin d'année 2018 décevante. Toutefois, l'activité promotionnelle de déstockage ainsi que les baisses de prix attendues pour certains composants laissent entrevoir un second semestre plus optimiste. En outre, les lancements futurs de modèles dotés de fonctionnalités innovantes devraient susciter l'intérêt des consommateurs et pourraient conduire à une croissance solide en 2020, selon le cabinet.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité