Deux nouveaux noms dans la liste de CEO potentiels d'Intel

Intel travaille dans l'urgence pour trouver son CEO suite la démission forcée de Brian Krzanich en juin dernier. Crédit photo : D.R.

Intel travaille dans l'urgence pour trouver son CEO suite la démission forcée de Brian Krzanich en juin dernier. Crédit photo : D.R.

En quête d'un nouveau dirigeant, Intel considèrerait Cristiano Amon, le président de Qualcomm, et Anand Chanrasekher, l'un de ses anciens collaborateurs ex-membre du management de Qualcomm, comme des pistes possibles. Nombre d'autres noms font aussi partie de la liste de curriculum vitae dressée par l'entreprise.

Le site d'information américain The Information indique qu'Intel aurait ajouté les curriculum vitae de Cristiano Amon et d'Anand Chanrasekher à la liste des candidats qu'il pourrait solliciter pour remplacer son ancien CEO Brian Krzanich. Pour mémoire, ce dernier a été poussé à la démission en juin dernier pour avoir entretenu une relation avec une collaboratrice d'Intel, ce qu'interdit le règlement de l'entreprise. Cristiano Amon est l'actuel président du fabricant de puces Qualcomm. Anand Chanrasekher a fait partie lui aussi des équipes dirigeante de Qualcomm jusqu'en mai dernier, ainsi que de celles d'Intel de 1997 à 2011. Ni ce dernier ni Qualcomm n'ont donné suite aux demandes de commentaires de The Information.

Le CEO de VMware pas intéressé

Outre Cristiano Amon et Anand Chanrasekher, la liste des profils intéressant Intel inclue aussi les deux hauts cadres d'Intel que sont Navin Shenoy et Venkata Murthy Renduchintala. On y trouve également Diane Bryant, Renee James et Stacy Smith qui ont fait partie eux aussi du management d'Intel. L'actuel CEO de VMware, Pat Gelsinger, figurait aussi dans la liste mais a fait savoir qu'il ne serait pas intéressé si une proposition lui était faite. BoB Swan, le DAF et CEO d'Intel par Interim ne souhaite pas non plus poursuivre cette dernière mission de façon permanente.

Recruter un CEO en externe serait une première

Personne ne sait exactement quand Intel sera en mesure de donner le nom de son prochain CEO. Certains pensent que cette quête devrait prendre fin d'ici trois à quatre mois. De son côté, BoB Swan se contente d'indiquer qu'aucune date limite n'a été fixée mais que la recherche est effectuée « avec un sens de l'urgence. » C'est en tous cas la première fois qu'Intel envisage la possibilité de recruter son futur dirigeant en externe. Les six derniers CEO de l'entreprise avaient tous déjà fait un parcours au sein du groupe.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité