EBP monte au capital de sa filiale SaaS Itool au CA en hausse de 39% en 2013

René Sentis, le PDG dEBP qui vient de faire monter à 83% la part de l'éditeur dans le capital d'Itool

René Sentis, le PDG dEBP qui vient de faire monter à 83% la part de l'éditeur dans le capital d'Itool

L'éditeur de logiciels de gestion EBP est désormais l'actionnaire ultra majoritaire de sa filiale Itool spécialisée dans le SaaS. En 2013, celle-ci a réalisé 700 K€ de chiffre d'affaires contre 500 K€ un an plus tôt.

L'éditeur de logiciels de gestion EBP détient désormais 83% de son homologue et filiale Itool. Ce concepteur de logiciels de gestion en mode SaaS pour TPE a été créé par des experts comptables qui ont cédé 50,1% de leurs parts à EBP en 2006. Ce nouvel investissement valorisé entre « 0,6 et 1,4% » du chiffre d'affaires d'Itool n'entraîne pas de hausse du capital de ce dernier ni, donc, de ses moyens de développement. « Jusqu'ici, la croissance d'Itool s'est faite naturellement. Nous avons néanmoins de beaux projets pour cette société et l'option d'augmenter son capital n'est pas exclue. Or, cela s'avère plus simple à faire lorsque l'on est majoritaire», indique René Sentis, le PDG d'EBP.

Monter en puissance auprès des compagnies d'assurance

Au chapitre des projets dont fait l'objet Itools figure la montée en puissance de son activité auprès des compagnies d'assurance. Il y a deux ans, l'éditeur a mis le pied dans ce secteur en équipant de ses outils 900 agents de Generali. Plus récemment, il a gagné comme client l'assureur Aviva.
Sur le plan du front office, les outils proposés aux salariés de ces entreprises sont identiques ceux proposés à l'ensemble des TPE par Itool. En revanche, l'éditeur développe des back office spécifiques pour les compagnies d'assurance afin de leur permettre, notamment, de consolider les données des comptes utilisateurs.

En 2013, Itool a réalisé un chiffre d'affaires de 700 K€ environ, en progression de 39% comparé à 2012. A l'heure actuelle, 5000 personnes utilisent ses outils. « Nous tablons sur un chiffre d'affaires compris entre 900 K€ et 1 M€ l'an prochain », précise René Sentis. Pour parvenir à ce résultat, l'éditeur spécialisé dans le SaaS devrait pouvoir compter sur la hausse des ventes indirectes dans son activité. Marginale aujourd'hui, celle-ci devrait passer à entre 10 et 20% des facturations d'Itool d'ici quelques mois. Outre les 150 experts comptables qui prescrivent ses outils aux TPE, Itool dispose d'une centaine de partenaires IT dont une trentaine a adhéré au programme de certification lancé par l'éditeur au début de l'année 2014.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité