En rachetant Computerlinks, Arrow poursuit la consolidation du secteur

Laurent Sadoun, Président EMEA d'Arrow ECS

Laurent Sadoun, Président EMEA d'Arrow ECS

Et de 3 ! Après Logix en février 2008 et Altimate (ex Distrilogie) en avril 2012, Arrow ECS rachète le VAD Computerkins. Un spécialiste des produits réseaux et sécurité qui pèse 700 millions d'euros de chiffre d'affaires.

La consolidation se poursuit dans le monde des grossistes. Qu'ils soient généralistes, avec le rachat d'ECS et Best'Ware en septembre 2012 par le groupe Tech Data, ou spécialistes. Et là Arrow ECS mène cette phase de rachats, avec Avnet qui a racheté Magirus l'an passé. Comme, parallèlement, Tech Data et l'ensemble des généralistes mettent en avant leur activité « valeurs » la frontière entre généralistes et spécialistes devraient être de plus en plus ténue.

L'acquisition de Computerlinks par Arrow est officialisée par un communiqué publié hier soir aux Etats-Unis. Le rachat sera finalisé au quatrième trimestre de cette année, après le classique accord des autorités règlementaires. La communication est donc limitée, Arrrow indique que Computerlinks représente un CA de 700 millions d'euros.

63,5 ME de CA en France en 2012

D'origine allemande, fondée en 1984, la société développe ses activités dans toute l'Europe avec des implantations au Proche-Orient et en Asie. En France, Computerlnks a réalisé 63,5 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012, contre 47,4 en 2011. Elle compte 37 salariés. Le groupe avait racheté la société Alphamedia en France en 2000. Elle appartient depuis 2008 au fonds d'investissement Equistone (ex Barclays private equity).  

Pour le marché, Computerlinks représente un acteur de poids dans la distribution de produits réseaux et sécurité. Son portefeuille comprend : Alvea Services, Check Point, EfficientIP, F5 Networks, Huawei, ipanema Technologies, NCP, NetOptics, Restorepoint, RSA, Sophos, Stonesoft, HP Enterprise Security, Trend Micro, Tripwire, Websense. 

Ajouter un commentaire
2
Commentaires

maryrosie C'est un très mauvais travail quand il peut facilement acheter une telle information interne

Mike en tant que client de Computerlinks, je peux dire que c'était une très mauvaise acquisition, très mauvaise gestion, on ne mélange pas des grossistes avec des VAD... c'est malheureusement trop fréquent, comme SFR et Telindus !

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité