Arrow dévoile pour la première fois les revenus tirés d'ArrowSphere

Frédéric Braut, directeur en charge du cloud computing chez Arrow ECS en EMEA

Frédéric Braut, directeur en charge du cloud computing chez Arrow ECS en EMEA

La place de marché de services cloud du distributeur devrait dégager 12 M€ de chiffre d'affaires cette année. Le marché français représente 25% de ce résultat.

Suite au lancement d'ArrowSphere en juillet 2012, Arrow ECS est devenu le premier VAD à proposer aux revendeurs et aux MSP une plate-forme d'achat de services cloud opérationnelle en Europe. Frédéric Braut, le directeur en charge du Cloud Computing chez le distributeur en EMEA, a profité du forum Partner VIP 2013 pour dévoiler en exclusivité le chiffre d'affaires réalisé à travers cette place de marché : « Durant le quatrième 2012, les revenus dégagés se sont élevés à 500 K€. Nous devrions clore l'exercice 2013 sur 12 M€ de facturations supplémentaires. Cela paraîtra peu à certains mais nous estimons qu'il s'agit d'un résultat positif pour un nouveau concept en phase de démarrage.» L'autre motif de satisfaction d'Arrow est que le niveau de marge qu'il génère sur les transactions effectuées sur ArrowSphere est au minimum deux fois et demi supérieur à celui qu'il constate dans le cadre de son activité de VAD traditionnelle.

Les grossistes peuvent jouer un rôle dans la distribution de services cloud

Comparé aux milliards d'euros de chiffre d'affaires que l'entreprise dégage, les revenus issus d'ArrowSphere sont certes minimes. Si l'essai doit encore être largement transformé, ils montrent néanmoins que les grossistes peuvent jouer leur rôle habituel d'intermédiaires entre les fournisseurs et les revendeurs sur un marché des services cloud où nombre d'entre eux se cherchent encore. Pour l'heure, outre Arrow, seuls Tech Data et Ingram Micro ont lancé des services en ligne (pas encore disponibles en France) à travers lesquels les revendeurs peuvent gérer des achats de services cloud issus de différents fournisseurs.

Actuellement, ArrowSphere est disponible en Allemagne, Danemark, Espagne, France et Royaume-Uni. L'Hexagone représente 25% des 12 M€ de chiffre d'affaires que doit réaliser la place de marché en 2013. Sur le même périmètre de pays, Arrow table « de façon optimiste » sur plus de 35 M€ de revenus en 2014. Le chiffre d'affaires global d'ArrowSphere devrait même être supérieur puisque la plate-forme sera disponible dans de nouveaux pays d'Europe tels que la Finlande, la Pologne, la République Tchèque ou encore l'Autriche l'an prochain.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité