Encore un trimestre de décroissance pour Groupe Open

Cela fait maintenant quatre trimestres consécutifs que le chiffre d'affaires de Groupe Open se contracte. Illustration : D.R.

Cela fait maintenant quatre trimestres consécutifs que le chiffre d'affaires de Groupe Open se contracte. Illustration : D.R.

Le chiffre d'affaires de groupe Open a baissé de 4% au troisième trimestre 2019 et de 3,4% sur neuf mois. L'ESN explique cette contre-performance en partie par l'arrêt du recours massif à la sous-traitance.

Groupe Open ne parvient pas à enrayer le recul qui touche son chiffre d'affaires depuis la fin 2018. Après avoir baissé de 2,7% au premier trimestre 2019, puis de 3,5% lors des trois mois suivants, les revenus de l'ESN se sont repliés de 4% à 70,1 M€ entre juillet et septembre derniers par rapport à la même période en 2018. Sur neuf mois, les facturations sont ainsi en décroissance de 3,4% à 226,4 M€. Elles ont baissé de 8,3% (4,1 M€ de CA) à l'international, et de 3,3% (222,3 M€ de CA) en France.

La mauvaise performance du troisième trimestre s'explique notamment par le fait que la société de services a diminué son recours à des informaticiens freelance pour se mettre en conformité avec la législation française. Sur l'ensemble des trois premiers trimestre de l'année, cela a privé Groupe Open de 4,7 M€ de revenus. Reste que cela n'explique pas totalement le ralentissement d'activité de l'entreprise.

Plus de 400 collaborateurs en moins en un an

En interne, l'entreprise fait aussi face à une perte d'effectif. A la fin septembre 2019, le nombre de ses collaborateurs atteignait 3230 personnes contre 3670 salariés un an auparavant. Elle s'attend à une stabilisation du volume de ses troupes pour le second semestre. Les actions qu'elle a déjà engagées dans le cadre de sa politique de ressources humaines porteraient déjà leurs fruits en termes d'amélioration de l'effectif net et de taux d'occupation.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité