Europe : les grossistes IT en passe de clore une très bonne année 2022

Les ventes des grossistes informatiques européens devraient enregistrer 3,7% de croissance cette année. Un bon résultat qui s'explique par le dynamisme des ventes de serveurs, de produits de stockage et, dans une moindre mesure, d'équipements réseaux qui tirent le marché.

A quelques semaines de l'échéance, le bilan de la distribution IT européenne pour 2022 se précise et devrait être meilleur que prévu. A en croire Context, les chiffres d'affaires cumulés des grossistes informatiques du vieux continent vont afficher une hausse annuelle de 3,7% par rapport à 2021, hors télécoms. Cette croissance serait supérieure de 0,5 point aux prévisions qu'avait faites le cabinet d'études en début d'exercice. Elle tient notamment à un bon quatrième trimestre 2022, au cours duquel les revenus du secteur sont attendus en progression de 5,8%. Pour Context, les résultats annuels qu'il prédit aux distributeurs sont d'autant plus notables qu'ils sont réalisés après deux années de forte croissance due à la pandémie de Covid-19 et dans un climat de net ralentissement économique mondial.

Le data center au centre des attention

Cette année, les grossistes ont bénéficié d'un renforcement de la demande des entreprises en matériels, logiciel et services axés sur les serveurs, les réseaux et le stockage. Cette tendance s'est renforcée avec le relâchement des problèmes d'approvisionnement en composants à partir du troisième trimestre, même si des difficultés persistent sur le segment des équipements réseau. « Le développement du travail hybride va continuer d'alimenter les dépenses en matériels. La croissance proviendra également des achats d'infrastructures informatiques et des investissements des états dans la santé et l'éducation soutenus par le plan de relance européen », indique Adam Simon, le directeur général de Context. « D'un autre côté, la flambée des prix et les incertitudes qui planent sur l'économie ont tiré les investissements du grand public vers le bas, et cela continuera en 2023 », ajoute-t-il.

Les infrastructures vont continuer d'avoir le vent en poupe dans les prochains mois, stimulées par le fait que les dépenses consacrées à l'équipement des data centers vont enregistrer la plus forte hausse au cours des prochains mois. Une aubaine pour le commerce de serveurs et de produits de stockage, qui bénéficiera en outre d'une réduction des arriérés de commande et d'une disponibilité encore accrue des produits. Par ricochet, les ventes de logiciels d'infrastructures et de services de sécurité profiteront également de la bonne santé des achats de ces équipements. Sur le segment spécifique des produits réseaux, où les contraintes logistiques demeurent encore assez fortes, l'amélioration des disponibilités constituera un moteur de croissance d'autant plus important.

L'affichage pourrait tirer son épingle du jeu

Dans le domaine de l'impression, où les PME sont les principaux clients, Context s'attend que ce que les ventes restent négativement influencées par l'inflation, ainsi que les incertitudes économiques et géopolitiques. Même choses pour le PC, où particuliers et entreprises ont levé le pied. S'agissant du marché de l'affichage, l'évolution est en partie dépendante de la demande du grand public, ce qui joue en sa défaveur. Néanmoins, la demande des entreprises est en hausse, nourrie par les renouvellements des équipements installés dans les locaux. Le retour des salons et autres événements en présentiel est aussi de nature à aider le commerce d'écrans grand format.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité