Fin de vie pour les puces Intel Coffee Lake de 9e génération

Intel a sonné le glas pour ses puces Core de 9e génération. (Crédit Intel).

Intel a sonné le glas pour ses puces Core de 9e génération. (Crédit Intel).

Si Intel assure jusqu'à la fin de 2021 les expéditions de puces Core de 9e génération, les commandes des revendeurs risquent d'être interrompues beaucoup plus tôt.

Intel a officiellement annoncé que ses processeurs de bureau «Coffee Lake Refresh» de 9e génération seraient abandonnés, mettant fin à la carrière d'une famille de puces dominée par le performant Core i9-9900K (8 coeurs et 16 threads cadencées à 3,6 GHz). Le 7 décembre dernier, le fondeur a publié la notification de changement de produit 117911-00 (PDF), un avis de fin de vie pour des dizaines de processeurs Intel de 9e génération. Ce qui inclut l'Intel Core i9-9900K en boîte jusqu'aux Core i7- et i9-9900KF, et bien d'autres. Cette notification met fin aux ventes de tous les processeurs Intel de cette génération, bien qu'ils soient encore en cours de vente pendant un certain temps. La procédure de fin de vie d'Intel aura lieu au cours de l'année à venir, les livraisons finales se terminant en décembre prochain. Cependant, les revendeurs et intégrateurs ne pourront plus les acheter après juin 2021 et il existe un calendrier par étapes pour passer les dernières commandes aux représentants d'Intel à partir de mars.

Une génération remarquable

Les processeurs de bureau et mobiles Intel de 9e génération resteront dans la mémoire de l'industrie IT comme une génération remarquable, notamment le Core i9-9900K, que PCWorld avait qualifié de «meilleur processeur de jeu» ainsi que de processeur de bureau le plus rapide de sa génération. Cette puce était en concurrence directe avec l'excellent AMD Ryzen 7 2700X, reposant sur l'architecture «Zen +» d'AMD. À l'époque, la plateforme Ryzen était encore en phase ascendante, et elle n'avait pas atteint la position élevée dont jouit actuellement son successeur, Ryzen 5000 .

Les coeurs de 9e génération étaient également connus pour la poursuite de l'interminable histoire d'amour d'Intel avec la technologie de processus 14 nm. Les lignes de fabrication du fondeur étaient tellement sous tension que la société ne remisait même plus les processeurs dont les processeurs intégrés comportaient des défauts; elle les a simplement vendus comme des puces «F» sans GPU , pour ceux qui possédaient déjà un GPU distinct. 

Vers de la gravure 10 nm

Les coeurs de 9e génération d'Intel étaient également connus pour mettre fin à l'interminable histoire d'amour d'Intel avec la technologie de processus 14 nm. Les lignes de fabrication d'Intel étaient tellement stressées que la société n'a même pas jeté les processeurs dont les processeurs intégrés comprenaient des défauts; ils les ont simplement vendus comme des puces «F» sans GPU , pour ceux qui possédaient déjà un GPU distinct. 

Intel est ensuite passé au 10 nm et à ses puces Core de 10e génération, et AMD a poussé ses processeurs au Zen 2, ce qui lui a permis de continuer à défier Intel sur le terrain des performances. Quant aux puces Core de 9e génération, elles passeront bientôt dans les affres de l'oubli. 

 

 

 

 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité