Forrester table sur 1000 Md$ de chiffre d'affaires pour le cloud public en 2026

Forrester estime que le marché mondial du cloud public atteindra les 1 000 Md$ d'ici à 2026. (Crédit : Pixabay)

Forrester estime que le marché mondial du cloud public atteindra les 1 000 Md$ d'ici à 2026. (Crédit : Pixabay)

Alimenté par les investissements des opérateurs dans l'IA, le machine learning et l'infrastructure IT, le marché mondial du cloud public générera plus de 1 000 Md$ de revenus d'ici 3 ans selon le cabinet d'étude Forrester.

Le marché mondial du cloud public devrait dépasser les 1 000 Md$ de chiffre d'affaires d'ici à 2026. C'est ce que révèle une récente étude de Forrester, qui explique par ailleurs qu'à mesure que le secteur arrivera à maturité sa croissance sera impactée par différents facteurs : la concurrence accrue entre les grands opérateurs de cloud, la fragmentation du marché due à la situation géopolitique et aux durcissements des réglementations et, enfin, l'activité des fournisseurs de services Edge qui captent de plus en plus de dépenses IT liées au cloud.

« Le cloud public a connu près d'une décennie de forte croissance et d'accélération, même face aux défis induits par la pandémie », explique Lee Sustar, analyste principal chez Forrester. « Cette croissance se poursuivra jusqu'en 2026. Elle sera toutefois mise à mal par la pression concurrentielle exercée sur les hyperscalers et les fournisseurs pour qu'ils investissent massivement dans des services tels que les bases de données et l'analytique, les services de développement et le SaaS - tout en maintenant des niveaux élevés d'investissement dans l'infrastructure pour suivre le rythme d'innovation de leurs rivaux. »

Le CA des services de base de données et d'analyse aura triplé en 2026

En effet, les grands opérateurs de cloud public que sont AWS, Google Cloud Platform et Microsoft Azure ainsi que les autres fournisseurs de services cloud prévoiraient de renforcer leurs investissements dans les services cités par Lee Sustar et d'autres (intelligence artificielle, machine learning) afin de conserver leur emprise sur le marché du cloud public. Forrester estime que les revenus issus des services de base de données et d'analyse devraient être multipliés par trois pour atteindre 89,5 Md$ d'ici à 2026.

En outre, les technologies dite cloud-native gagneront des parts de marché, car elles sont de plus en plus intégrées dans les normes d'IA/ML. C'est le cas de kubernetes, système open-source permettant d'automatiser le déploiement, la mise à l'échelle et la gestion des applications conteneurisées, qui devient progressivement le standard en termes d'infrastructures IT dans le cloud. Le marché des services d'infrastructures cloud devrait d'ailleurs générer près de 496 Md$ de revenus d'ici 3 ans. Il profite notamment de la hausse des investissements des hyperscalers dans les micropuces personnalisées et les réseaux sans fil afin de s'aligner sur les offres de leurs concurrents et de fidéliser leurs clients tout en les faisant basculer vers des services plus coûteux.

Le SaaS tutoiera les 400 Md$ de revenus dans trois ans

De son côté, le marché des services de développement devrait générer 51 Md$ de chiffre d'affaires d'ici à 2026. Sa croissance devrait notamment être alimentée par le serverless, qui fait partie intégrante du développement d'applications sur les plates-formes cloud, ainsi que l'automatisation et l'intégration du low-code dans le développement cloud. Enfin, le marché des applications cloud, largement dominé par les non-hyperscalers, atteindra selon Forrester près de 397 Md$ de revenus d'ici à 2026.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité