France : Les dépenses IT pourraient être dopées par le Brexit en 2017

Les dépenses IT représenteront 3 387 Md$ dans le monde en 2016, soit une très légère baisse de 0,3%.

Les dépenses IT représenteront 3 387 Md$ dans le monde en 2016, soit une très légère baisse de 0,3%.

D'après le Gartner, les dépenses IT mondiales s'établiront à 3 486 Md$ en 2017, tirées les services et les logiciels. En 2016, elles devraient baisser de 0,3%.

Les dépenses IT dans le monde repartiront à la hausse en 2017. C'est en tous cas ce qu'annonce le Gartner. Alors que cette année, elles devraient reculer de 0,3% à 3 387 Md$, elles s'établiront à 3 486 Md$ l'an prochain. Soit une hausse de 2,9%. Pour le cabinet d'études, c'est le Brexit qui a plombé les dépenses IT en 2016, principalement à cause de la chute de la livre sterling. En écartant le Royaume-Uni du résultat, elles auraient crû de 0,2% dans le monde en 2016, ce qui reste toutefois peu significatif. A noter que les achats de terminaux, qui représentent 597 Md$, ont aussi reculé de 7,5% cette année.

En 2017, les dépenses IT devraient repartir à la hausse, principalement tirées par les logiciels et les services IT. Pour les premiers, les dépenses progresseront ainsi de 7,2% pour représenter 357 Md$. Et du côté des services IT, elles s'apprécieront de 4,8% pour s'établir à 943 Md$.

Doper l'IT pour récupérer les anciens de la City

Paradoxalement, le Brexit devrait jouer un rôle d'accélérateur dans ce domaine. D'après le Gartner, la sortie du Royaume-Uni de l'Europe va pousser les autres pays à augmenter leurs dépenses en solutions et services financiers pour attirer les déçus de la City. La France devrait largement en profiter, estime le Gartner. « D'autres pays, comme les Pays-Bas, le Luxembourg et l'Irlande verront également les dépenses IT augmenter afin d'offrir une alternative aux banques du Royaume-Uni. Nous voyons ainsi des établissements qui discutent avec ces pays afin d'examiner la possibilité de déplacer leurs opérations ailleurs qu'au Royaume-Uni », explique John-David Lovelock, un des vices-présidents du Gartner.  

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité