Gérald Karsenti quitte SAP et le secteur de l'IT

Gérald Karsenti a annoncé son départ de SAP France. (Crédit Photo : DR)

Gérald Karsenti a annoncé son départ de SAP France. (Crédit Photo : DR)

Dans un post sur Linkedin, Gérald Karsenti annonce son départ de la présidence de SAP France. Une fonction devenue quasiment honorifique avec la nomination d'Olivier Nollent au poste de managing director France en juillet dernier. Il ne part pas rejoindre une autre société IT, mais doit donner prochainement des détails sur sa future orientation.

Mettre en scène son départ, voilà un procédé inhabituel dans l'IT. Dans un post sur son compte Linkedin, Gerald Karsenti a annoncé son départ de la présidence de SAP France dans un format pour le moins singulier : une interview vidéo. Au cours de cet entretien, le dirigeant précise son départ dans les prochains jours des locaux de SAP France, mais pas pour retrouver un poste dans l'IT. « Je pars pour quelque chose de très différent », précise-t-il sans donner de détails sur sa prochaine orientation. Il promet d'en dire plus d'ici quelques jours sur le réseau Linkedin.

Ce départ a le mérite de clarifier les positions au sein de SAP France. En effet, en juillet dernier, le groupe a annoncé dans un communiqué la nomination d'Olivier Nollent ancien de chez Salesforce au poste de managing director France. Mais à l'époque, il n'était pas mandataire social et reportait à Rohit Nagarajan, président EMEA North de SAP et non à Gerald Karsenti, alors président du conseil d'administration et directeur général de SAP France. Une situation baroque qui nous interrogeais sur le caractère honorifique du poste de président au sein de la filiale française de l'éditeur.

Reste que la carrière de Gerald Karsenti est comme il l'indique dans la vidéo « diversifiée ». Il a dirigé plusieurs filiales françaises de grands groupes IT comme IBM et HP pendant plus de 10 ans chacune. Avant de mettre le cap sur SAP France, il fut un temps pressenti pour diriger la filiale française de l'équipementier réseau Cisco, sans suite. Notons aussi qu'il est passé brièvement chez Oracle France, mais la greffe n'a pas pris. En dehors de ses activités de direction, il enseigne à HEC et réalise des chroniques sur les personnages historiques sur une radio avec Franck Ferrand. Des occupations qu'il compte bien poursuivre.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité