Getronics marie l’organisation de ses deux filiales

(05/11/03) - Getronics Decan et Getronics France ne font désormais plus qu'un, en tout cas en ce qui concerne la partie opérationnelle de leurs activités. La société spécilaisée dans l'intégration de réseaux et l'infogérance, qui avait acheté la SSII lyonnaise Decan en 2001, a en effet décidé cet été de fusionner les équipes et l'organisation de ses deux filiales tout en leur conservant une autonomie juridique. « Il n'y a désormais qu'un seul comité de direction et notre équipe commerciale n'est plus organisée par offres mais par comptes », souligne Khaled Draz, le Directeur général France des deux entités (CA total France 2002 revendiqué : 80 M€), arrivé à ce poste en juin dernier. Les forces commerciales peuvent donc aujourd'hui proposer à leurs clients non seulement l'offre d'origine de Getronics, c'est-à-dire l'infogérance et l'intégration de solutions réseaux, mais également celle issue de Decan, le développement de logiciels (workflow, solution pour salles de contrôle, offre Internet/Intranet, etc.). « Nous n'avions pas suffisamment exploité jusqu'ici les synergies de clientèle de nos deux filiales alors que les clients de l'une peuvent être intéressés par les activités de l'autre », poursuit Khaled Draz. Aujourd'hui, les deux bases de clientèles sont donc réunies. Afin d'adapter les compétences de ses équipes à cette nouvelle organisation, Getronics a lancé depuis la rentrée un plan de formation d'envergure. « Deux à trois jours par mois et par personne, pour tous les commerciaux, les managers, et dans nos quatre agences», assure Khaled Draz. Selon lui, ce rapprochement des deux équipes s'imposait, d'autant que la société sort tout juste d'une crise financière et qu'il lui faut donc repartir sur de nouvelles bases. « Notre situation a été assaini car nous avons remboursé ou ré-échelonné nos dettes », détaille Khaled Draz. « Nous avons en outre eu une centaine de départs en France sur un millier d'emplois au total et fermé les sites de La Défense et de Toulouse. Grâce notamment à ces rationalisations, la filiale française repasse petit à petit en positif. En septembre, notre résultat d'exploitation aurait ainsi été légèrement positif, de moins de 1% du CA. »

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité