Google Cloud creuse ses pertes malgré un CA trimestriel de plus de 6 Md$

Sundar Pichai, CEO d'Alphabet, a répété que l'entreprise pensait que le cloud représentait toujours une « opportunité de marché substantielle », car la plupart des entreprises n’en sont qu’aux premières étapes de la transformation numérique. Crédit photo : D.R.

Sundar Pichai, CEO d'Alphabet, a répété que l'entreprise pensait que le cloud représentait toujours une « opportunité de marché substantielle », car la plupart des entreprises n’en sont qu’aux premières étapes de la transformation numérique. Crédit photo : D.R.

Google a beaucoup investi dans sa division cloud afin de rester dans la course sur le marché très concurrentiel du cloud computing.

Alphabet, la société mère de Google, a publié d'excellents résultats pour le second trimestre, portés par la dynamique de son activité cloud, qui a continué à croître de 35 % en glissement annuel. Pour la première fois, l'unité cloud, et son activité de cloud computing, a dépassé les 6 milliards de dollars de revenus trimestriels - atteignant 6,3 milliards de dollars précisément - grâce à ses services d'infrastructure et de plateforme, ainsi qu'à son logiciel de collaboration Google Workspace, qui a connu une croissance à la fois des utilisateurs et du revenu moyen par utilisateur. Cependant, Google Cloud continue de subir des pertes, car l'entreprise doit faire face à une concurrence féroce de la part de Microsoft, Amazon Web Services (AWS) et Oracle. Au deuxième trimestre, Google Cloud a enregistré une perte d'exploitation de 858 millions de dollars, probablement due aux investissements dans l'infrastructure.

Google Cloud se développe malgré l'incertitude macroéconomique

L'année dernière, à la même période, Google Cloud avait enregistré une perte d'exploitation de 591 millions de dollars pour un chiffre d'affaires de 4,6 milliards de dollars. Lors de la conférence téléphonique sur les résultats trimestriels, quand on lui a demandé si Google Cloud poursuivait toujours une logique d'investissement ou si les résultats reflétaient un ralentissement de la croissance, Sundar Pichai, CEO d'Alphabet, a répété que l'entreprise pensait que le cloud représentait toujours une « opportunité de marché substantielle », car la plupart des entreprises n'en sont qu'aux premières étapes de la transformation numérique. Cependant, M. Pichai a également déclaré que l'entreprise constatait que, dans différentes zones géographiques et dans différents secteurs, les clients hésitaient à dépenser en raison de conditions macroéconomiques incertaines. « Les situations sont différentes : certains clients n'ont plus les mêmes capacités à dépenser, d'autres prennent juste un peu plus de temps, d'autres réfléchissent à la durée d'engagement, et ainsi de suite », a déclaré le CEO, avant d'ajouter qu'Alphabet continuerait à investir dans le cloud et l'intelligence artificielle.

Tous les grands opérateurs en croissance substantielle

Microsoft, qui a par ailleurs publié ses résultats du quatrième trimestre mardi dernier, a vu son chiffre d'affaires lié au cloud Azure dépasser pour la première fois les 25 milliards de dollars, ce qui représente une hausse de 33 %. Stimulé par cette croissance, le CEO de Microsoft, Satya Nadella, a déclaré que l'entreprise lancerait dix nouvelles régions cloud au cours du prochain exercice fiscal. Le mois dernier, Oracle a également fait état d'une augmentation de 19 % de son chiffre d'affaires trimestriel lié au cloud. Le CA total du fournisseur s'est élevé à 2,9 milliards de dollars, tiré en grande partie par la demande de tous les produits cloud, en particulier Oracle Cloud Infrastructure. AWS n'a pas encore annoncé ses résultats financiers pour le trimestre de juin.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité