Google repousse mais n'abandonne pas Project Ara

Les premiers prototypes du Projet Ara ressemblent à un simple jeu de Lego.

Les premiers prototypes du Projet Ara ressemblent à un simple jeu de Lego.

Une série de mystérieux tweets laissent entendre que de gros changements pourraient bousculer l'avancée du Project Ara. Le prototypage des smartphones modulaires mené par la division ATAP de Google, a pris du retard. Le lancement est repoussé à 2016.

Google met de côté l'idée de tester le projet de smartphone modulaire Project Ara sur le territoire Porto Ricain. Pour autant, les développeurs et les afficionados de la culture DIY (Do it yourself) ne doivent pas désespérer, puisque la firme ne souhaite pas abandonner le projet. Les premiers appareils issus du Project Ara, chapeauté par la branche ATAP (Advanced Technology and Projects Group) de Google, étaient attendus sur le marché de l'ile caribéenne au troisième trimestre pour un programme pilote.

Mais d'après les derniers tweets énigmatiques du compte @projectara, l'équipe qui pilote l'avancée du programme a pris du retard dans la phase de prototypage, il faudra donc patienter jusqu'en 2016 pour le lancement du premier smartphone modulaire. Pour rappel, la philosophie soutenue par le projet Ara s'apparente à celle du PC. Elle vise à associer différents modules (le processeur, la mémoire, la caméra, l'écran, etc.) sur une base commune, afin d'assembler un smartphone personnalisé. Le produit peut ainsi être modulé à souhait, selon les besoins et pour un coût minime. Google a déclaré qu'un modèle de base pourrait être vendu à 50$.

Toujours en phase de prototypage

Un premier tweet, posté jeudi dernier, expliquait que le projet subissait un « changement de plan » et promettait plus d'informations à venir dès la semaine suivante. Avant qu'un autre tweet, écrit en espagnol, donne l'impression que le lancement sur le marché porto-ricain était toujours d'actualité.

Silencieuse depuis le mois de mai, l'équipe du projet a repris la parole pour finalement expliquer qu'elle a tout simplement été occupée « à faire des trucs » durant tout ce temps. Un langage particulièrement énigmatique, qui n'est pas sans rappeler celui de Google juste avant qu'il mette un terme à la commercialisation de ses Google Glass. Mais les derniers tweets se veulent rassurants. Project Ara serait tout simplement en train de se « renouveler », même si l'équipe avoue sa difficulté à surmonter le challenge imaginé par Dave Hakkens (Phoneblocks), dont l'idée de base revenait à intégrer le plus de modules possibles dans un espace toujours plus réduit.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité