Horizon 2020 : L'UE s'engage auprès des start-up et des entrepreneurs de l'IT

Neelie Kroes, la vice présidente de la Commission Européenne, veut soutenir les entrepreneurs de l'IT (crédit : Mike-Kerkhoven)

Neelie Kroes, la vice présidente de la Commission Européenne, veut soutenir les entrepreneurs de l'IT (crédit : Mike-Kerkhoven)

Bruxelles annonce la création d'un fond de 15Mds€ pour soutenir les start-up et les entrepreneurs européens. Une partie de ce fond sera destinée à la création de jeunes pousses. L'autre partie servira à doper le développement des entreprises européennes de l'IT les plus prometteuses.

Dans le cadre du plan Horizon 2020 visant à développer la recherche et l'innovation, l'Union Européenne crée un fond de 15 Mds€ pour aider les entrepreneurs de l'IT. Selon Bruxelles, cette démarche a été mise en place pour transformer la culture de l'entreprise, donner aux étudiants la confiance, le savoir faire et le soutien pour créer leurs propres entreprises, ainsi que pour aider les start-up européennes prometteuses à se développer sur le marché international.

« De Barcelone à Berlin en passant par Sofia et Stratford, j'ai vu beaucoup de start-up innovantes à travers l'Europe et elles ont besoin de notre aide », a déclaré la vice-présidente de la Commission Européenne, Neelie Kroes. « Nous devons bâtir une économie du web et des applications qui embrasse et accélère la révolution numérique », a-t-elle ajouté. 

Un fond avec deux buts distincts

Le fond est divisé en deux parties. Les 5 premiers milliards d'euros seront destiné aux accélérateurs et aux incubateurs pour aider les jeunes entrepreneurs à créer leur société dès la fin de leurs études. Il est prévu d'organiser des concours sur 10 pays européens au minimum pour trouver les meilleures idées, ainsi que des universités d'été visant à inspirer et développer la future génération d'entrepreneurs du numérique. La Commission Européenne veut également soutenir ces labs qui permettent à des étudiants, des entrepreneurs, des designers, des universités et des enseignants de se rencontrer dans le cadre d'espaces expérimentaux.

Les 10 milliards restants seront quant à eux consacrés aux start-up qui placent les technologies web et mobiles au coeur de leur modèle économique mais aussi, plus largement, aux entreprises créées à partir d'incubateurs, d'accélérateurs ou de plateformes de crowd-funding. Le but est d'aider les plus prometteuses d'entre elles à se développer en Europe et à l'international. « Nous devons soutenir les entrepreneurs qui vont lancer des activités en ligne innovants,  capables de changer le monde et de créer des emplois pour nos jeunes générations. Le plan Horizon 2020 devrait y aider même s'il reste encore du chemin à parcourir », a ajouté Neelie Kroes.

Les entrepreneurs désireux de bénéficier des aides de l'Europe doivent déposer leur candidature avant le 23 avril 2014. En janvier, des séminaires seront tenu pour les aider à élaborer leurs plans. 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité