Ingram Micro inaugure une division mega cloud basée sur Microsoft Azure

« La création d'une division CloudBlue dédiée et indépendante nous permet d'accélérer nos efforts pour aider les fournisseurs de services à réussir dans une économie as a service », Nimesh Davé, vice-président en charge du cloud computing chez Ingram Micro. (Crédit : Ingram Micro)

« La création d'une division CloudBlue dédiée et indépendante nous permet d'accélérer nos efforts pour aider les fournisseurs de services à réussir dans une économie as a service », Nimesh Davé, vice-président en charge du cloud computing chez Ingram Micro. (Crédit : Ingram Micro)

Construite sur Microsoft Azure, la plate-forme CloudBlue fonctionne séparément d'Ingram Micro Cloud. Ceci afin de permettre aux clients du distributeur d'étendre leurs offres cloud.

Ingram Micro a dévoilé une division logicielle indépendante conçue pour aider les fournisseurs de services à construire, dimensionner et monétiser les services cloud. La plate-forme, nommée CloudBlue, et les services associés seront directement vendus aux fournisseurs de services, y compris les fournisseurs de services gérés (MSP), les fournisseurs de télécommunications, les revendeurs à valeur ajoutée et les autres distributeurs.

Le lancement - dévoilé au cours du dernier Ingram Micro Cloud Summit - voit également le géant de la distribution conclure une alliance stratégique avec Microsoft, permettant aux deux parties de co-vendre la plateforme CloudBlue aux fournisseurs de services rejoignant le programme de fournisseur de solutions cloud (CSP) de l'éditeur.

CloudBlue fonctionnera séparément d'Ingram Micro Cloud

Basée sur Microsoft Azure, la plate-forme CloudBlue fonctionnera séparément d'Ingram Micro Cloud, qui continuera à soutenir sa plate-forme Cloud Marketplace et à aider les partenaires à distribuer des solutions cloud« La création d'une division CloudBlue dédiée et indépendante nous permet d'accélérer nos efforts pour aider les fournisseurs de services à réussir dans une économie as a service », a déclaré Nimesh Davé, vice-président en charge du cloud chez Ingram Micro« De plus en plus d'entreprises connaissent une rupture dans la modernisation numérique de leurs organisations et ont besoin d'une plate-forme flexible et sécurisée pour vendre et étendre leurs offres cloud. »

Selon M. DavéCloudBlue est le fruit de près d'une décennie d'investissement - dépassant les 500 millions de dollars - par le distributeur, soutenu par six acquisitions stratégiques du marché, dont l'Automation Platform d'Odin et l'Automation Suite d'EnsimAujourd'hui, CloudBlue gère plus de 27 millions d'abonnements au cloud d'entreprise dans le monde, couvrant des professionnels de l'ingénierie, de la gestion de produits, des opérations, du marketing et des ventes. Parallèlement à l'alimentation de l'Ingram Micro Cloud Marketplace, la plate-forme est le moteur des opérations cloud de 200 fournisseurs de services à travers le monde, dont Telstra en Australie, ainsi que Sprint, CenturylinkCogecoTelefonica et O2.

Une technologie API propriétaire au coeur de l'écosystème

C'est Richard Duftyvice-président de CloudBlue, qui dirigera les ventes, le support et le service de cette division. « CloudBlue se distingue par sa capacité éprouvée à fournir une technologie évolutive et sécurisée, un accès à un écosystème de fournisseurs et des services de mise sur le marché et d'activation. »

Au coeur de la plate-forme, APS, sa technologie API propriétaire, permet aux clients de se connecter au réseau de solutions fournisseurs de la plate-forme, offrant ainsi un « seul point d'entrée » aux éditeurs de logiciels indépendants (ISV), à plus de 200 solutions pré-intégrées de Microsoft, Dropbox, DocuSign, IBM, Cisco et Symantec.

Des déploiements au Royaume-Uni et en Afrique

De plus, le programme CSP de Microsoft permet aux revendeurs de créer des solutions packagées et des services gérés via ses services cloud. Gavriella Schuster, vice-présidente de One Commercial Partner chez Microsoft, ajoute que « la plate-forme cloud Azure, associée à notre programme CSP et à l'expertise de CloudBlue dans la prise en charge des opérations cloud des fournisseurs de services permettra à nos clients de maximiser leurs investissements dans le cloud et de développer leurs activités. »

Après le lancement, de nombreux fournisseurs de services ont déjà commencé à utiliser la plate-forme CloudBlue hébergée sur Azure, y compris après les déploiements au Royaume-Uni et en Afrique. « Le marché du cloud a atteint un point de basculement et nous sommes bien placés pour faire en sorte que les entreprises puissent en bénéficier» conclut M. Dufty.



Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité