Intacct, l'ERP de Sage pour les PME manufacturières

Avec Sage Intacct Manufacturing, la filiale française de Sage veut renforcer son approche sectorielle sur la gestion de production et de négoce. (Crédit : Sage)

Avec Sage Intacct Manufacturing, la filiale française de Sage veut renforcer son approche sectorielle sur la gestion de production et de négoce. (Crédit : Sage)

Le catalogue de Sage France s'enrichit d'un ERP en mode SaaS pour les PMI. Sous le nom de Sage Intacct Manufacturing, il s'adresse d'abord aux industries de fabrication par assemblage.

L'éditeur de logiciels de gestion Sage introduit en France un nouvel ERP en mode SaaS issu du rachat en 2017 du fournisseur californien Intacct. Il s'agit d'une solution conçue pour les PME et les ETI du secteur manufacturier, industries de fabrication et d'assemblage. Le logiciel s'adresse à des entités de 20 à 500 salariés et vient s'insérer, dans l'offre française de Sage, entre ses solutions Sage 100 Production et Sage X3 Manufacturing, respectivement destinées aux petites et aux grandes entreprises. Sur le marché nord-américain, la solution est utilisée par plusieurs milliers d'entreprises.

« Sage Intacct Manufacturing est la matérialisation concrète de plusieurs de nos priorités stratégiques en 2022, en commençant par l'extension géographique de Sage Intacct qui arrive désormais en Europe continentale avec, dans un premier temps, le lancement de Sage Intacct Manufacturing sur le marché français », nous a indiqué David Mauté, responsable de l'offre en France. « C'est également le renforcement de notre approche sectorielle qui s'accélère via ce nouvel ERP de gestion de production et de négoce, mais c'est aussi l'amplification de notre stratégie SaaS avec une nouvelle solution cloud-native, hébergée en cloud public AWS en Europe ».

Une feuille de route construite sur la base de personas

Avec Intacct Manufacturing, Sage apporte des fonctionnalités pour suivre le flux de production, optimiser la chaîne d'approvisionnement, maîtriser la relation avec les fournisseurs de la commande à la livraison avec des notifications en temps réel, gérer l'inventaire... La solution permet de créer les nomenclatures, de gérer l'acheminement et les coûts et de disposer d'une visibilité sur les ressources de production (machines, stocks et main d'oeuvre), décrit l'éditeur sur son site. Pour la partie financière, le logiciel vient se connecter à la suite financière Sage FRP 1000.

La gestion des demandes d'achat et des retours fournisseurs. (Crédit : Sage)

David Mauté explique que l'offre est conçue et développée sur la base de l'expérience utilisateur pour répondre au plus près à leurs enjeux métiers. Sa « granularité va s'enrichir en continu à travers trois sources de contribution », indique-t-il. Elle bénéficiera en premier lieu de l'expertise des équipes Sage sur les métiers de la production et du négoce. Deuxièmement, la feuille de route de la solution est construite sur la base de personas qui vont offrir « une lecture et une compréhension fine des enjeux métiers d'un profil utilisateur type : responsables des achats, shop-flood users, responsable de production... », détaille M. Mauté. Troisièmement, des partenaires experts de l'écosystème Sage sont associés au lancement du logiciel « afin de proposer la meilleure réponse aux enjeux actuels des industriels », indique le responsable de l'offre en France. « Tout ceci va nous permettre de proposer des améliorations, des enrichissements en continu, pour adresser à la fois une granularité de réponse métier de plus en plus fine au travers de processus opérationnels pleinement optimisés, mais également d'adresser progressivement un maximum de déclinaisons fonctionnelles pour les différentes industries de fabrication, discrete manufacturing dans un premier temps, process manufacturing rapidement, etc. », nous a-t-il précisé.

Capitaliser sur l'expertise acquise en gestion de production

Le logiciel sera facturé sur la base d'un abonnement annuel avec tacite reconduction. Toutefois, aucune indication de prix n'est encore donnée par Sage. « Nous pratiquons une tarification au profil utilisateur (full user, shop-floor user), notre positionnement tarifaire se veut accessible aux PME industrielles et compétitif », se borne à indiquer David Mauté. Les prix seront communiqués dans les prochaines semaines.

« Nous allons procéder à un lancement par étapes », expose le responsable de l'offre en expliquant qu'une équipe a été constituée pour accompagner la mise à disposition sur le marché de Sage Intacct Manufacturing. Des ressources mixtes sont associées, partenaires et équipe Sage, à forte expertise en matière de gestion de production et de négoce (Sage 100 production et Sage X3 Manufacturing). L'éditeur compte ainsi capitaliser sur les bonnes pratiques de ses partenaires impliqués en amont du lancement et sur leurs retours d'expérience avec les industriels du secteur de la production manufacturière.




Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité