IT Partners confirme son retour en septembre 2021

La réautorisation des grands événements et le passe sanitaire devraient assurer aux revendeurs et fournisseurs de pouvoir se rencontrer lors d'IT Partner à la fin septembre. Le programme du salon reste le même que celui prévu pour l'édition annulée de 2020, avec néanmoins des ajouts, comme la présence d'un centre d'entrainement à la cybersécurité.

C'est confirmé. IT Partners ouvrira ses portes pour la 15ème fois les 29 et 30 septembre prochains à Disneyland Paris. Ce retour du salon dédié au channel IT est qualifié par ses organisateurs « d'édition tant attendue ». A juste titre, quand on se remémore les reports puis l'annulation pure et simple de l'événement auxquels ils ont dû se résoudre en 2020, en raison des mesures gouvernementales de lutte contre le Covid-19. A cela s'est ajouté le fait que les incertitudes qui régnaient encore sur la situation sanitaire au début de cette année ont eu aussi raison de la tenue de la manifestation en mai dernier. Si la fin du mois de septembre a été finalement retenue pour réunir pour de bon fournisseurs, grossistes et revendeurs, c'est sur la base des préférences que ces derniers ont fait connaître à Reed Expositions.

Un cycle de 15 conférences travaillées sur le contenu

La physionomie et le programme de l'IT Partners 2021 seront identiques « à 95% » à ce qui avait été imaginé sur le papier pour les éditions précédemment annulées. Comme à l'accoutumée, le salon permettra aux professionnels de l'IT d'échanger en face à face avec les fournisseurs exposants. Pour la première fois, il proposera aussi un forum de l'innovation au sein duquel se dérouleront 15 conférences, d'une heure chacune, sur des thèmes comme le futur du modèle MSP, l'IA, les lunettes connectées en rapport avec le support et la maintenance à distance, la gestion des écosystèmes de données, ou encore la 5G. Pour s'assurer que les exposants qui les animent produisent un contenu de qualité, ils ont été sélectionnés sur la base de dossiers de candidature indiquant la façon dont ils envisageaient de traiter l'un des sujets et quel serait le profil du preneur de parole. Pour bien organiser leurs discours, les intervenants sont, en outre, coachés en amont par l'agence de marketing et de communication Swimmingpool.

100 m² dédiés à une approche explicative et pratique de la cybersécurité

La différence entre le concept précédemment imaginé pour 2020 et IT Partners 2021 va notamment reposer sur la présence d'un espace de 100 m² dédié au « cyberentrainement ». Il sera géré et animé par les membres du collectif F.I.R.S.T (French Industrials for Resilience, Security & Trust). « Des prises de parole auront lieu et des corners seront installés pour permettre aux revendeurs de suivre des simulations et des résolutions d'attaques avec une approche explicative », détaille Laurent Eydieu, le directeur de la division nouvelles technologies de Reed Expositions France. La création de cet espace part d'une proposition de F.I.R.S.T, à laquelle les organisateurs d'IT Partners ont adhéré avec enthousiasme, alors qu'ils souhaitaient eux-mêmes mettre le thème de la cybersécurité en avant. Il faut dire que les revendeurs font face à une demande accrue et plus exigeante des entreprises en matière de protection des systèmes informatiques. Surtout depuis la crise sanitaire, qui a nettement renforcé la prise de conscience des risques cyber, face auxquels des compétences en matière de pare-feu et d'antivirus classiques ne suffisent plus.

« Nous sentons également d'autre tendances traverser le marché. Notamment la montée en puissance des acteurs de l'UCaaS, le glissement des fabricants de systèmes d'impression vers la valorisation de la donnée, ou encore l'écoresponsabilité  », indique Laurent Eydieu. « Bien sûr, le travail à distance est aussi une vague extrêmement forte pour laquelle nous n'avons pas eu besoin de créer d'espace spécifique, ajoute-t-il. Toutes les technologies et les outils qui le rendent possible seront déjà très présents à travers les stands des fournisseurs et grossistes. Par exemple sur celui de Zoom, qui viendra présenter ses solutions de visioconférence pour la première fois sur IT Partners. »

Un nombre d'exposants en légère baisse

Au total, 220 fabricants, éditeurs et grossistes devraient venir présenter leurs offres lors de la 15ème édition du salon, contre 240 environ en 2019. D'autres marques seront aussi représentées par leurs distributeurs, sans pour autant avoir pris de stand. Parmi les exposants d'IT Partners 2021, une cinquantaine sont nouveaux. On compte parmi eux des entreprises comme Kodak Alaris, Ordissimo, Secuserve, Toshiba Global Commerce Solutions, Scale Computing ou encore TCT Telecom. Spécialisées dans la sécurité, Fortinet, Gatewatcher, Logpoint et the Green Bow en font également partie. S'agissant des visiteurs, il est encore un peu tôt pour évaluer leur nombre sur le salon à la fin septembre. Néanmoins, précise Laurent Eydieu, « Nous avons reçu à date 1 800 demandes de badges, ce qui correspond à la tendance habituelle à cette distance dans le temps de l'ouverture des portes du salon. »

Les visiteurs doivent imprimer leurs badges avant de venir

Quant à la question de savoir si l'IT Partners de septembre prochain pourrait connaitre le même sort que l'édition 2020, ses organisateurs se veulent rassurants et surtout confiants. Depuis le 30 juin, les événements recevant plus de 1000 personnes sont en effet de nouveau autorisés à faire le plein de fréquentation, à condition que ces derniers disposent d'un passe sanitaire. L'existence de ce blanc sein met, à priori, les grandes manifestations à l'abri d'une nouvelle évolution négative de la pandémie de Covid-19. Des mesures de contrôle des passes seront d'ailleurs effectuées avant même que les visiteurs ne pénètrent dans l'enceinte proprement dite du salon. En outre, afin d'éviter leur traditionnelle concentration au niveau de l'accueil, ils devront impérativement avoir imprimé eux-mêmes leurs badges avant de pouvoir entrer.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité