L'APELL fédère les professionnels européens du logiciel libre

L'APELL (association professionnelles européennes du logiciel libre) a été crée avec au démarrage trois membres fondateurs. (Crédit Photo : DR)

L'APELL (association professionnelles européennes du logiciel libre) a été crée avec au démarrage trois membres fondateurs. (Crédit Photo : DR)

Plusieurs associations des professionnels du logiciel ont créé une structure, nommée APELL pour porter leur voix auprès des institutions européennes. La France, l'Allemagne et la Finlande sont parmi les fondateurs.

Le 31 janvier dernier, trois associations, le CNLL pour la France, l'OSBalliance pour l'Allemagne et le Cossfi pour la Finlande, ont jeté les bases d'une nouvelle structure : l'APELL (association professionnelle européenne du logiciel libre). Ce projet est dans les cartons « depuis plus de 6 mois, même si le sujet trotte dans les têtes depuis une dizaine d'années », nous explique Stéphane Fermigier, co-président du CNLL. « L'idée est de créer une association chapeau pour porter la voix des entreprises du logiciel libre en Europe au sens large », précise le responsable.

La structure de l'association se veut relativement légère et comprend des membres (aujourd'hui au nombre de trois, mais qui va rapidement s'étoffer avec d'autres associations), des membres de soutien (comme l'OFE (Open Forum Europe) ou OW2) et des membres associés. L'APELL sera basée à Bruxelles et sera inscrite au registre des lobbies auprès des institutions européennes.

Une année riche pour l'open source au niveau européen


Deux déclencheurs ont été à l'origine de cette création. « Le premier a été la directive sur le droit d'auteur et son impact sur le développement du logiciel libre, la bataille sur les forges. Nous avons clairement vu qu'il était nécessaire d'avoir la voix des entreprises du logiciel libre », observe Stéphane Fermigier. « Le second déclencheur est la structuration des associations pour répondre à des dossiers européens, de collaborer sur des projets d'ordre commerciaux, d'avoir une R&D collaborative », poursuit-il. Il existait déjà des délégations européennes dont les associations nationales étaient présentes lors des grands rassemblements comme l'Open Source Summit en France ou OpenExpo en Espagne.

L'initiative de l'APELL s'inscrit aussi à un moment où la Commission européenne communique beaucoup autour de l'open source et 2020 devrait être une année importante dans ce domaine. « Une grande étude est lancée sur l'open source à Bruxelles et un grand événement de restitution doit avoir lieu en 2021 », souligne Stéphane Fermigier. Et d'évoquer d'autres éléments comme les recommandations auprès des Etats membres sur les bonnes pratiques en matière de logiciel libre, les politiques de soutien à l'innovation, mais également des travaux sur l'éthique et la souveraineté numérique.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité