L'éditeur e-santé français Epsilog racheté par l'Allemand CGM

La gamme de logiciels Vega d'Epsilon s'adresse principalement aux infirmières et infirmiers libéraux et aux kinésithérapeutes et se décline aussi pour les orthophonistes et orthoptistes.

La gamme de logiciels Vega d'Epsilon s'adresse principalement aux infirmières et infirmiers libéraux et aux kinésithérapeutes et se décline aussi pour les orthophonistes et orthoptistes.

L'éditeur français Epsilog, spécialiste des logiciels destinés aux auxiliaires de santé, passe dans le giron de l'Allemand CGM qui développe ainsi sa présence dans l'Hexagone.

Avec 44 000 clients et un chiffre d'affaires de plus de 14 millions d'euros en 2018, l'éditeur français Epsilog est bien implanté sur le marché des logiciels de santé en France. La société basée à Castries, dans l'Hérault, vient d'être rachetée par l'Allemand CompuGroup Medical (CGM), un acteur des services de e-santé implanté dans 19 pays et distribué dans 56 pays, qui réalise 717 millions d'euros avec 5 000 collaborateurs.

Epsilog est connu pour son logiciel Vega, un système d'information ambulatoire utilisé en particulier par les kinésithérapeutes et les infirmiers, sur ordinateur ou tablette, avec lecteur de cartes vitales. Le prix d'acquisition par CGM, fixé à 72 millions, est sujet à de nouveaux ajustements après la clôture, précise l'acquéreur dans un communiqué. Les vendeurs, Hevanance et Goodwill Systems, ont cédé à CGM 100% des actions de MB Invest, unique actionnaire d'Epsilog. Ce dernier a affiché en 2018 un résultat d'exploitation avant intérêts, impôts et amortissement (Ebitda) d'environ 5 M€.

Clickdoc, prise de rendez-vous médicaux en ligne

CompuGroup Medical a lancé au début de l'année 2019 la plateforme Clickdoc de mise en relation entre patients et professionnels de santé, concurrente d'un Doctolib. Le fournisseur allemand table sur le rachat d'Epsilog pour franchir une étape de plus dans son développement en France, avec des solutions pour les auxiliaires de santé complémentaires aux siennes et en facilitant la coordination des soins entre professionnels utilisant des solutions CGM, en particulier en matière de téléconsultation et de télé-expertise, selon Franck Frayer, vice président senior, responsable AIS Europe de CompuGroup Medical.

Parmi les concurrents de CGM dans l'Hexagone figure le groupe français Cegedim (4 500 collaborateurs), spécialisé dans la gestion des flux numériques de l'écosystème santé et BtoB, qui a réalisé 468 M€ de chiffre d'affaires en France en 2018 et 364 M€ sur les 9 premiers mois de 2019.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité