L'extension du support Windows 7 mis en vente dès le 1er avril

Les ESU seront distribuées tous les ans pendant trois ans au maximum et le support sera vendu par appareil. (Crédit : Microsoft)

Les ESU seront distribuées tous les ans pendant trois ans au maximum et le support sera vendu par appareil. (Crédit : Microsoft)

Pour donner un sursis aux entreprises utilisatrices de Windows 7, Microsoft va sortir les « Extended Security Updates » le 1er avril. Elles leur permettront de continuer à recevoir des correctifs de sécurité pour la version 7 de l'OS jusqu'à trois ans, moyennant finance.

Les mises à jour de sécurité étendues donnent aux entreprises clientes plus de temps pour abandonner Windows 7. Grâce aux « Extended Security Updates" (ESU), elles continueront à recevoir des correctifs de sécurité pour les vulnérabilités de l'OS après la date de fin définitive du support fixée au mois de janvier 2020. La vente de cette prolongation de support pour Windows 7 devrait démarrer le 1er avril.

Ce support labellisé « Extended Security Updates » (ESU) donne un sursis aux entreprises qui disposeront ainsi de plus de temps pour mettre à jour leurs environnements Windows 7 au-delà de la date de mise à la retraite de l'OS. À partir de la fin de la prise en charge de Windows 7, soit le 14 janvier 2020, les ESU prendront le relais pour livrer des correctifs de sécurité pour les vulnérabilités découvertes ou signalées dans l'OS. Mais seules les vulnérabilités qualifiées de « Critiques » ou « Importantes » par Microsoft bénéficieront de correctifs, ce qui correspond aux deux premiers niveaux de gravité du système de notation à quatre échelles de Microsoft.

Un support vendu par équipement et non par utilisateur

Les ESU seront distribuées tous les ans pendant trois ans au maximum et le support sera vendu par appareil, et non par utilisateur comme l'avait préconisé Microsoft pour l'octroi de licences Windows 10. Au départ, le coût du support sera peu élevé - 25 ou 50 dollars HT par an et par machine - mais ils doubleront chaque année, pour atteindre 100 ou 200 dollars par appareil la troisième et dernière année. (Les prix les moins chers concernent les abonnés Windows 10 Enterprise ou Microsoft 365 Enterprise.)

Windows 7 ESU permet également aux PC couverts d'exécuter Office 365 ProPlus, les applications installées localement - Outlook, Word, Excel et autres - avec Office 365. Auparavant, Microsoft avait déclaré que la prise en charge de Windows 7 associé à Office 365 ProPlus prendrait fin dès la fin de la mise à la retraite de l'OS en janvier. Un autre avantage de l'ESU, c'est que Microsoft continuera à corriger Internet Explorer 11 (IE11) sur les machines Windows 7 éligibles.

Dans un article publié le 1er mars sur un blog d'entreprise, Bernardo Caldas, directeur général du marketing commercial de Windows, avait conseillé aux clients intéressés par l'ESU de contacter leur équipe commerciale de Microsoft ou un revendeur partenaire pour obtenir plus de détails sur les tarifs et les modalités des ESU.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité