La Fnac mise sur les objets connectés

D'après une étude de la Commission Européenne, un européen moyen possède aujourd'hui 2 objets connectés mais ce chiffre devrait passer à 7 d'ici à 2015. Conscient de l'explosion de ce marché, la Fnac vient d'ouvrir un espace entièrement dédié à ces objets.

Depuis quelques années, les enseignes françaises comme Boulanger, Cdiscount ou Rue du Commerce proposent déjà des objets connectés comme la balance Withings ou le bracelet Jawbone. La Fnac n'échappait pas à la règle mais vient de se démarquer en ouvrant un espace « objets connectés » dans ses magasins physiques et sur son site marchand.

Ce rayon s'articule autour de 4 thématiques principales. Tout d'abord, le « Sport » où l'on retrouvera par exemple les montres intelligentes comme la montre Nike SportWatch qui enregistre l'activité physique, les kilomètres parcourus ou encore le rythme cardiaque et vous permet d'accéder à un service de coach personnel en ligne. On trouve ensuite le « Bien être » qui regroupe des objets comme la fourchette Hapyfork, présentée lors du dernier CES de Las Vegas, ou la balance intelligente Withings. Le rayon « Loisirs » pour sa part rassemblera par exemple les drones du fabricant Parrot. Enfin, la dernière thématique concerne tous les objets qui s'articulent autour de la « Maison ». On y trouvera ainsi les caméras de télé-surveillance de Withings ou le Smart Baby Monitor, un BabyPhone qui communique avec les smartphones. Visibles dans les quatre principales fnac parisiennes depuis la semaine dernière, l'espace « objets connectés » s'étendra rapidement à l'ensemble des 90 magasins français d'ici la fin du mois de septembre.

Une stratégie autour des objets connectés

La Fnac ne se contente pas de présenter un simple rayon supplémentaire et de réagencer son site web. Elle adopte toute une nouvelle stratégie autour des objets connectés. L'enseigne espère ainsi devenir numéro un de la vente de ce type de produits en France et compte être à la pointe de ce secteur. Preuve indéniable de ses ambitions, la Fnac est d'ailleurs la première enseigne française à proposer la smartwatch de Samsung, la Galaxy Gear, en pré-commande.

En misant sur les objets connectés, la Fnac compte donc renouveler son offre en magasins et améliorer ses résultats, durement affectés par la dématérialisation des livres, de la musique, du cinéma et la concurrence acharnée d'Amazon. L'enseigne française est d'ailleurs en bonne voie. Si sur les 6 premiers mois de 2013, la Fnac a enregistré une baisse de 3,9 % de ses ventes en France, le groupe est tout de même parvenu à diviser par deux ses pertes nettes par rapport à l'année dernière.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité