La quasi-totalité des Microsoft Stores va fermer

Le premier Microsoft Srore a ouvert en 2009 en Arizona. Crédit photo : D.R.

Le premier Microsoft Srore a ouvert en 2009 en Arizona. Crédit photo : D.R.

Microsoft annonce que près de 80 de magasins à son enseigne seront prochainement fermés. L'entreprise mise maintenant sur l'action à distance de ses équipes retail pour servir les clients.

Microsoft change de stratégie dans le retail. Le 26 janvier, l'éditeur a annoncé la fermeture quasi-totale des magasins à son enseigne connus sous le nom des Microsoft Stores. A termes, il ne restera plus de ce réseau de 82 points de présence, dont la constitution a démarré en 2009 en Arizona, que les « experience centers » de Londres, New York, Sydney, et Redmond aux Etats-Unis. La France n'est pas affectée par cette mesure puisqu'aucune de ces boutiques n'y est localisée. Toutes sauf deux sont implantées outre-Atlantique.

450 M$ de charges inscrites au bilan

Pour fermer ses Microsoft Stores, l'éditeur a inscrit une charge avant impôt de 450 M$ à son bilan. Dans le communique de presse relatif à l'annonce des baisses de rideau, il n'indique pas de date précise d'arrêt d'activité, ni ne fait état de licenciements à venir dans les rangs des employés des magasins. « Les membres de notre équipes retail continueront de vendre à nos clients et de leur proposer du support et de la formation à distance », indique le document.

Difficile de savoir si la crise du Covid-19, qui a amené Microsoft à mettre l'activité de ses boutiques en pause depuis mars, a été le déclencheur du remaniement de son approche du retail. Toujours est-il que, malgré cette mesure, l'éditeur a été capable de servir les clients à distance, en organisant notamment 14 000 ateliers en ligne et plus de 3 000 examens virtuels.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité