La quasi-totalité des Microsoft Stores va fermer

Le premier Microsoft Srore a ouvert en 2009 en Arizona. Crédit photo : D.R.

Le premier Microsoft Srore a ouvert en 2009 en Arizona. Crédit photo : D.R.

Microsoft annonce que près de 80 de magasins à son enseigne seront prochainement fermés. L'entreprise mise maintenant sur l'action à distance de ses équipes retail pour servir les clients.

Microsoft change de stratégie dans le retail. Le 26 janvier, l'éditeur a annoncé la fermeture quasi-totale des magasins à son enseigne connus sous le nom des Microsoft Stores. A termes, il ne restera plus de ce réseau de 82 points de présence, dont la constitution a démarré en 2009 en Arizona, que les « experience centers » de Londres, New York, Sydney, et Redmond aux Etats-Unis. La France n'est pas affectée par cette mesure puisqu'aucune de ces boutiques n'y est localisée. Toutes sauf deux sont implantées outre-Atlantique.

450 M$ de charges inscrites au bilan

Pour fermer ses Microsoft Stores, l'éditeur a inscrit une charge avant impôt de 450 M$ à son bilan. Dans le communique de presse relatif à l'annonce des baisses de rideau, il n'indique pas de date précise d'arrêt d'activité, ni ne fait état de licenciements à venir dans les rangs des employés des magasins. « Les membres de notre équipes retail continueront de vendre à nos clients et de leur proposer du support et de la formation à distance », indique le document.

Difficile de savoir si la crise du Covid-19, qui a amené Microsoft à mettre l'activité de ses boutiques en pause depuis mars, a été le déclencheur du remaniement de son approche du retail. Toujours est-il que, malgré cette mesure, l'éditeur a été capable de servir les clients à distance, en organisant notamment 14 000 ateliers en ligne et plus de 3 000 examens virtuels.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité