Pixmania lâche ses boutiques et se recentre sur ses fondamentaux

Le site de vente en ligne, qui s'était diversifié en ouvrant des boutiques physiques dans plusieurs pays d'Europe, met définitivement fin à l'aventure du commerce de proximité. Hier, Pixmania a annoncé la fermeture de ses 10 magasins français et le licenciement des 150 personnes qui y travaillent. Ces fermetures de rideaux succèdent à celles auxquelles le cybermarchand a déjà procédé en Espagne (7 boutiques), au Portugal (2 boutiques) et en Belgique au mois de janvier.

Recentrer les ventes sur la High-Tech et l'électroménager

Depuis août dernier, 99% du capital de Pixmania est passé dans le giron de Dixons. Ce distributeur britannique a racheté aux frères Ronseblum les 22% qu'ils détenaient encore dans l'entreprise qu'ils ont fondée en 2000. En fermant les boutiques Pixmania, la société mère du cybermarchand veut le recentrer sur la vente en ligne ainsi que sur ces offres historiques dans les domaines de la High-Tech et de l'électroménager. Dixons souhaite aussi « réduire la complexité des organisations de Pixmania. »

Dans sa recherche de rentabilité, Dixons a également décidé de cesser l'activité de Pixmania dans 12 des 26 pays Européens où l'entreprise est présente. En France, le siège de la société devrait en outre déménager de ses locaux de l'avenue de la Grande Armée à Paris vers une destination moins onéreuse, à savoir la ville d'Asnières, dans les Hauts-de-Seine.

L'ensemble de cette réorganisation se déroule alors que Pixmania a publié pour l'année 2012 un chiffre d'affaires en baisse de 10% à 843 M€. Durant ces 12 mois, l'entreprise a enregistré 25 M€ de pertes.

Par F.A.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité