Le bureauticien ARJ se constitue en groupe et se diversifie dans les télécoms

Morgan Djorno prévoit que le groupe qu'il dirige réalise 30 à 40% de croissance l'an prochain. Crédit photo : D.R.

Morgan Djorno prévoit que le groupe qu'il dirige réalise 30 à 40% de croissance l'an prochain. Crédit photo : D.R.

Fondé par Morgan Djorno, le jeune groupe ARJ a créé sa filiale Télécoms il y quelques mois et racheté le revendeur bureautique yvelinois Copie Dep pour renforcer son activité historique.

Co-actionnaire de l'ensemble formé par les revendeurs de solutions d'impression ARJ Bureautique (Charenton-le-Pont/94) et 2M Solutions (Montrouge/92), Morgan Djorno a pris son indépendance il y a un an en devenant le seul propriétaire de la première de ces deux sociétés. Rebaptisée simplement ARJ, celle-ci a depuis diversifié ses activités et est devenue filiale d'un nouveau groupe piloté par l'entrepreneur. Groupe ARJ, c'est son nom, s'est lui-même récemment développé par croissance externe en rachetant la société Copie Dep, un bureauticien sis aux Mureaux (78). L'opération est de taille pour l'acquéreur puisque sa filiale ARJ a réalisé 3,5 M€ de chiffre d'affaires en 2017 contre environ 1,5 M€ pour la société rachetée.

Demeurant jusqu'à nouvel ordre une entité à part entière, Copie Dep va conserver ses locaux ainsi que l'ensemble de son personnel, à savoir quatre techniciens et une assistante. Seuls les deux dirigeants du revendeur ne poursuivront pas l'aventure. « Actuellement partenaire de Sharp, Copie Dep va progressivement se rapprocher de Canon, le partenaire d'ARJ, explique Morgane Djorno. Cette entreprise présente un gros potentiel de croissance car elle ne travaille que sur la base d'un portefeuille de clients existants (582 entreprises pour 500 machines sous contrat). Il y a donc un gros travail de développement de clientèle à entreprendre et nous n'excluons de créer une équipe commercial dédiée à l'Ouest parisien courant 2019. »

Cinq commerciaux et un chef des ventes pour développer les télécoms


Avant d'accroitre son empreinte sur le marché francilien de la bureautique, le groupe ARJ a également élargi son portefeuille d'offres en créant la société Resonance en tant que filiale d'ARJ. La nouvelle entité se positionne sur le marché des télécoms (fixe, mobile, internet) avec une offre destinée aux PME et aux ETI. Elle est dotée d'un chef des ventes débauché chez un opérateur concurrent et de cinq commerciaux fraichement recrutés. Le groupe ARJ s'est lancé sur ce nouveau marché en partant de plusieurs constats : « Les télécoms sont un secteur porteur, où la concurrence est moins forte que dans la bureautique mais qui partage le même esprit en termes de facturations. Par ailleurs, nos clients nous sollicitaient pour que nous leur fournissions aussi ce type de prestations », énumère Morgan Djorno. Pour ce dernier, le premier bilan d'activité de Resonance est très positif. Lors de ses deux premiers mois d'activité, la société a conclu huit affaires avec des entreprises qui ne faisait pas partie des clients du groupe dans la bureautique.

A plus long terme, le groupe ARJ voudrait étendre ses activités dans les télécoms et la bureautique au niveau national. En attendant, il prévoit de faire progresser ses revenus de 30 à 40% en 2019. Pour cela, il pourra notamment compter sur les embauches de nouveaux commerciaux. Le groupe s'est donné 6 mois pour en recruter une dizaine. Il compte porter ses effectifs totaux à une trentaine de personnes d'ici la fin 2019.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité