Le chiffre d'affaires d'Intel baisse légèrement en T3

Les ventes de processeurs d'Intel pour serveurs progressent de 12%, pour un chiffre d'affaires de 4.14 Md$ en T3. (Crédit : D.R)

Les ventes de processeurs d'Intel pour serveurs progressent de 12%, pour un chiffre d'affaires de 4.14 Md$ en T3. (Crédit : D.R)

Légèrement meilleurs que prévu, les résultats d'Intel, n'ont pas échappé à la baisse. Le chiffre d'affaires du troisième trimestre - son second fiscal en fait clôt le 27 juin - s'est établi à 14,47 Md$ contre 14,55 Md$, un an auparavant.

Les bénéfices d'Intel baissent de 6,3%, subissant le déclin de la demande en processeurs pour PC. Mais le chiffre d'affaires global du fondeur a légèrement dépassé ses prévisions, notamment, grâce à la dynamique du marché des serveurs.

Dans l'ensemble, Intel fait état d'un bénéfice net de 3,1 Md$ pour un chiffre d'affaires de 14,47 Md$, ce qui représente une baisse de 6% des profits alors qu'ils étaient restés stables l'an passé. Les analystes tablaient sur un chiffre d'affaires de 14,2 Md$ et 59 centimes par action, des prévisions qui sont, malgré tout, dépassées par le fondeur.

Les bénéfices de l'activité datacenter en hausse

L'activité client computing a présenté des bénéfices de 2,43 Md$ (-20%), avec un chiffre d'affaires de 8,08 Md$ (-7,5%). Cependant, l'activité datacenter a vu ses bénéfices faire un bond de 9% pour s'établir à 2,1 Md$. Le chiffre d'affaires atteint, quant à lui, les 4,14 Md$ (+12%). La vente de processeurs destinés au marché de l'IoT a généré 581 M$, contre 530 M$, un an plus tôt. De toute évidence, le point noir de ces résultats revient aux processeurs Atom pour tablettes. Intel en a vendu 8 millions, soit une baisse des livraisons de 39% par rapport à l'an passé.

Intel se concentre sur le haut de gamme

En attendant sa prochaine innovation, le prix moyen des ventes d'Intel est parvenu à progresser de 15% avec son activité pour PC à destination des professionnels, alors que dans le même temps, le nombre des puces écoulées a baissé de 19% sur un an. Ce qui veut très certainement dire qu'Intel a décidé de se concentrer sur le segment des PC à forte valeur ajoutée, cédant le reste à AMD. Sur le marché des PC portables : les ventes de puces chutent de 14%, pendant que celles pour ordinateurs de bureau baissent de 15%. Alors que les prix, eux, augmentent respectivement de 4% et 8%.

Intel se projette, toutefois, avec une certaine prudence et table sur un chiffre d'affaires de 14,8 Md$ (plus ou moins variable de 500 M$) au quatrième trimestre 2015 (son troisième fiscal). Ce qui correspond à 2% de croissance par rapport au troisième trimestre pour un chiffre d'affaires qui resterait relativement stable par rapport à celui de l'an passé (14,7 Md$).

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité