Le co-CEO de Salesforce est sur le départ

Bret Taylor quitte la co-direction de Salesforce pour dit-il retrouver l'entreprenariat. (Crédit Photo : Salesforce)

Bret Taylor quitte la co-direction de Salesforce pour dit-il retrouver l'entreprenariat. (Crédit Photo : Salesforce)

L'annonce a été soudaine, mais Salesforce a indiqué que le co-CEO de l'entreprise, Bret Taylor va partir le 31 janvier prochain. Marc Benioff reste donc le seul maître à bord.

La co-direction d'une entreprise n'est pas toujours une tâche aisée, comme le montre la dernière annonce de Salesforce. Le spécialiste du CRM en mode SaaS a en effet annoncé le départ de Bret Taylor, co-CEO de l'entreprise. Il sera effectif le 30 janvier prochain. Pour expliquer son choix, le dirigeant a indiqué, « après une longue réflexion, j'ai décidé de revenir à mes racines entrepreneuriales ». La lune de miel avec Marc Benioff aura donc duré une petite année, Bret Taylor avait endossé le partage de la direction le 1er décembre 2021.

Pour rappel, il a rejoint Salesforce en août 2016 lorsque ce dernier a racheté sa société Quip qui développait une solution bureautique de collaboration dans le cloud. Il a été CTO de Facebook d'août 2009 à juillet 2012 après le rachat de sa société Friendfeed où fut imaginé le fameux bouton Like. Précédemment, il fut responsable produit groupe chez Google où il a co-créé Google Maps. A noter qu'avec le départ de Jack Dorsey de Twitter, il devient président du conseil d'administration du réseau social.

Un départ soudain Le départ de Bret Taylor a surpris beaucoup de monde. La plupart des analystes le voyait comme dauphin et successeur de Marc Benioff. Ce dernier a déjà partagé la direction de Salesforce en août 2018 avec la promotion de Keith Block en qualité de co-CEO. Là encore la greffe n'a pas fonctionné et le tandem s'est séparé en février 2020.

Marc Benioff se retrouve donc seul aux manettes de Salesforce. Interrogé lors d'une conférence téléphonique sur les résultats trimestriels de l'entreprise sur la nomination d'un autre co-CEO, il n'a pas répondu en exprimant simplement sa confiance dans la qualité de l'équipe de direction de Salesforce. Sur la partie résultats, le chiffre d'affaires de 7,84 Md$ a augmenté de 14 % par rapport à l'année précédente. La société a généré un bénéfice net de 210 millions de dollars, contre 468 M$ au trimestre correspondant de 2021. Les problèmes de taux de change ont pénalisé l'entreprise à hauteur de 300 M$ au cours du trimestre.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité