Le cycle de renouvellement des PC avoisine maintenant les 6 ans

Plutôt que changer le processeur et la carte mère, les utilisateurs font évoluer les composants additionnels comme la carte graphique ou le disque dur pour un SSD (Crédit D.R.).

Plutôt que changer le processeur et la carte mère, les utilisateurs font évoluer les composants additionnels comme la carte graphique ou le disque dur pour un SSD (Crédit D.R.).

Aujourd'hui, quand un utilisateur achète un PC, il peut attendre plusieurs années avant de le mettre à jour. « Le cycle de mise à niveau des ordinateurs a considérablement ralenti, et tend désormais vers les six ans ». C'est le constat fait hier par le CEO d'Intel, Brian Krzanich.

« Le cycle de remplacement des PC est plus long », a déclaré Brian Krzanich, le CEO d'Intel, à la Bernstein Strategic Decisions Conference qui se tenait hier à New York. « La moyenne, qui était de quatre ans, atteint désormais cinq à six ans ». Selon Brian Krzanich, « Intel doit multiplier ses efforts pour livrer les bonnes innovations afin d'inciter les gens à mettre à niveau leurs PC plus rapidement et plus facilement ». Ajoutant qu'actuellement, « les utilisateurs changent plus facilement de téléphone que de PC, et nous devons faire quelque chose pour modifier cette tendance ».AdTech Ad

Si la mise à niveau des PC s'essouffle, c'est, entre autres, parce que les anciens PC équipés de puces Intel peuvent exécuter sans problèmes les systèmes d'exploitation actuels. Les processeurs Core Sandy Bridge, livrés il y a cinq ans par Intel, sont capables de faire tourner le dernier système d'exploitation Windows 10 de Microsoft. Dans un comparatif récent, PC World a fait tourner Windows 10 sur un ordinateur de bureau Dell Dimension E510 sorti en 2006. Certes, les résultats étaient mitigés, mais pas rédhibitoires.

Mises à jour mineures pour améliorer les performances

Un grand nombre de personnes utilisent leur ordinateur pour naviguer sur le Web, écouter de la musique ou regarder des vidéos sur YouTube. « Or tous ces usages sont possibles avec d'anciennes machines », a déclaré Bob O'Donnell, analyste principal chez Technalysis Research. Au lieu de remplacer leur ordinateur portable ou de bureau, ils se contentent d'apporter quelques modifications à leur machine. Par exemple, pour améliorer les performances, ils échangent leurs disques durs contre des disques SSD, ou ils ajoutent de la mémoire, ou ils mettent à jour leur carte graphique.

Dans ce panel d'utilisateurs, les Gamers font exception : ils mettent à niveau leur PC tous les uns à deux ans afin de pouvoir jouer aux derniers jeux. La réalité virtuelle et les applications vidéo 4K peuvent également accélérer le cycle de mise à niveau. « C'est la raison pour laquelle le jeu est important pour le marché du PC », a déclaré Bob O'Donnell. « Les smartphones et les tablettes n'échappent pas à ce ralentissement », a encore déclaré l'analyste. Finalement, le cycle de remplacement des tablettes est équivalent à celui des PC. « Le ralentissement du cycle de mise à niveau et l'émergence de ce que l'on appelle les phablets ont contribué à la baisse des ventes de PC », a déclaré pour sa part le CEO d'Intel.

Le marché des PC représente toujours une masse énorme

Il y a trois ans, au moment où Brian Krzanich a pris la direction d'Intel, on imaginait plutôt que les PC seraient remplacés par des tablettes. Intel s'était positionné comme leader du marché des puces pour tablette, mais un retournement du marché fait qu'en pourcentage annuel, la baisse se décline à deux chiffres. Les consommateurs se sont orientés vers les PC 2-en-1 que l'on peut utiliser aussi bien comme tablette que comme ordinateur portable. Et alors que le marché du PC poursuit sa chute, celui des machines hybrides continue de croître. Selon le CEO d'Intel, « la baisse des livraisons de PC devrait se stabiliser ». Mais, celui-ci n'a pas dit à quel moment cette chute marquera le pas. Intel a déjà entamé sa reconversion. L'entreprise s'éloigne du PC pour viser le Cloud et l'Internet des objets. Cependant, comme l'a déclaré Brian Krzanich, « avec 270 millions d'unités, le volume annuel de PC est toujours élevé. Ce marché reste important pour nous. C'est pourquoi nous continuons à développer des technologies processeurs, des technologies mémoire et SSD ».

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité