Le marché des Chromebooks en hausse de 79% en 2014

En 2013, Samsung a écoulé 1,7 millions de Chromebooks principalement dans les écoles primaires et secondaires. (source: Gartner)

En 2013, Samsung a écoulé 1,7 millions de Chromebooks principalement dans les écoles primaires et secondaires. (source: Gartner)

Cette année,  5,2 millions de Chromebooks devraient être écoulés sur le plan mondial, soir une croissance de près de 80%, estime le cabinet Gartner. Les ventes devraient tripler d'ici 2017 pour atteindre 14,4 millions d'unités. Avec 65% de parts de marché, Samsung conserve sa place de leader.

En 2014, 5,2 millions de Chromebooks devraient se vendre à l'échelle mondiale, soit une hausse de 79% par rapport à l'année précédente, révèle une étude publiée aujourd'hui par Gartner. Le cabinet prévoit que d'ici 2017, les ventes de Chromebooks devraient tripler pour atteindre 14,4 millions d'unités. « La concurrence ne cesse de s'intensifier sur ce marché », a commenté Isabelle Durand, analyste principal chez Gartner. « En 2014,  les fabricants ont lancé pas moins de 8 modèles de Chromebooks », a-t-elle ajouté. « Comme le marché du PC n'est plus en forte croissance, les constructeurs cherchent d'autres façons de faire du business. Ils ont sorti des Chromebooks afin de relancer l'intérêt pour des PC à moins de 300 dollars après l'éclatement de la bulle des netbooks ». Sur ce marché, la demande est principalement tirée par le secteur de l'éducation aux États-Unis, avec près de 85% des ventes réalisées en 2013. Sur les 2,9 millions de Chromebooks vendus l'an dernier, 82% ont été écoulés en Amérique du Nord, ce qui en fait le principal marché sur le plan mondial.

Samsung et Acer en tête

Bien que les Chromebooks soient  principalement utilisés  dans le domaine de l'éducation, ils trouveront également une place dans des secteurs spécifiques, comme la banque, les services financiers, l'immobilier ou encore l'hôtellerie. « Jusqu'à présent, les entreprises se sont intéressées aux Chromebooks, mais elles n'en ont pas acheté en grand nombre », a indiqué Isabelle Durand. « En se dotant de  Chromebooks et du cloud , elles peuvent en tirer profit en réorientant leurs activités de gestion des terminaux vers quelque chose de beaucoup plus important, à savoir leurs données », estime t-elle. En 2011, Samsung et Acer, deux fabricants très axés sur les produits grand public, ont été les premiers à investir dans des Chromebooks, et ont été les deux principaux leaders sur de marché en 2013.

Avec 1,7 million d'unités vendues l'an dernier et près de 65% de parts de marché, Samsung règne largement sur le marché mondial. Le Coréen a particulièrement dominé dans le monde de l'éducation, avec des équipements utilisés dans les écoles primaires et secondaires. Suit Acer, qui a capté  21,4% de parts de marché en 2013, et qui fabrique des Chromebooks avec une attention constante pour proposer le meilleur rapport qualité prix. Ses terminaux sont équipés de puces Intel, plutôt que des processeurs ARM, parce que  le public visé est sensible aux prix.

Un avantage possible pour HP

HP s'octroie la 3ème place du marché avec 6,8% de Chromebooks livrés, suivi par Lenovo (qui ne figurait pas dans le classement jusqu'à l'année dernière) qui détenait 6,7% du secteur en 2013.  HP a été le seul fournisseur à lancer un Chromebook équipé d'un écran de 14 pouces. La firme se positionne comme un fournisseur de solutions et services pour les entreprises et son imposante base installée dans sur marchés professionnels et éducatifs devrait lui procurer un avantage concurrentiel à terme.

Les Chromebooks de Lenovo sont quant à eux très robustes, par rapport à la concurrence, et donc conviennent bien aux élèves des écoles primaires et secondaires. Toutefois, pour gérer son portefeuille d'équipements, Lenovo doit  éviter de commercialiser un trop grand nombre de Chromebooks, ce qui a pour effet de saper les ventes de ses ThinkPad  qui lui procurent de meilleures marges.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité