Le marché du SaaS BtoB en route vers les 100 Md$ de chiffre d'affaires en 2019

Classement et croissance des principaux éditeurs de logiciels SaaS pour entreprises dans le monde. Source : Synergy Research Group.

Classement et croissance des principaux éditeurs de logiciels SaaS pour entreprises dans le monde. Source : Synergy Research Group.

Au vu des 23 Md$ de revenus déjà dégagés par le marché mondial du SaaS pour entreprises au premier trimestre 2019, Synergy Reaearch estime que le secteur atteindra le cap des 100 Md$ sur 12 mois. Malgré son niveau de maturité, sa progression restera forte dans les années à venir.

Le marché mondial du SaaS pour entreprises a encore connu une progression d'environ 30% en valeur lors du premier trimestre 2019. D'après Synergy Research Group le montant des souscriptions aux logiciels professionnels hébergés a en effet atteint 23 Md$ entre janvier et mars derniers. Il devrait peser 100 Md$ sur l'ensemble de l'année en cours. Bien qu'il soit devenu un commerce relativement mature, le marché du SaaS BtoB ne représente encore que 20% des dépenses en logiciel des entreprises. De quoi penser que sa croissance restera encore forte dans les années à venir. Et, bien que son rythme de progression actuel reste inférieur à ceux des marchés du IaaS, du PaaS et du SaaS, il n'en est pas moins bien plus important et devrait le rester au moins jusqu'en 2023.

Microsoft renforce sa domination

Ce qui ne devrait pas non plus changer avant quelques temps est la domination de Microsoft sur le secteur du SaaS pour entreprise. L'éditeur dispose actuellement d'une part de marché mondiale de 17%. De surcroît, elle continue de se renforcer. Grâce à sa domination du segment en forte croissance des applications collaborative, la firme de Redmond dégage en effet depuis quatre trimestres une croissance moyenne de 34% sur le marché du SaaS. En comparaison, la progression des revenus de Salesforce, qui se classe en second position, n'a atteint que 21% sur la même période. Ce qui reste néanmoins une belle performance, eu égard au fait que le marché du CRM sur lequel il se positionne connait une hausse moindre que nombre d'autres segment du marché du SaaS pour entreprise. Derrière lui, on retrouve Adobe (+29% de croissance au cours des quatre dernier trimestre) et SAP (+39% de croissance).

Un marché qui se consolide

Les 5 premiers éditeurs du marché mondial du SaaS pour entreprise ont cumulé un peu plus de la moitié des revenus globaux du secteur au premier trimestre 2019. Les 10 éditeurs qui se placent derrière eux ne captent pas plus de 26% du chiffre d'affaires généré par l'ensemble des souscriptions. Le phénomène s'explique aisément : « Le paysage des éditeurs de logiciels en SaaS se compose de trois types d'acteurs. On compte parmi eux ceux comme Microsoft, SAP, Oracle ou encore IBM qui disposent d'une large base installée de clients on-premise qu'ils peuvent convertir au mode hébergé. Viennent ensuite ceux nés dans le cloud (Workday, Zendesk, ServiceNow, etc...) qui connaissent des taux de croissance supérieurs. Enfin, de grands acteurs font aussi leur nid. Par exemple, Google avec G Suite et Cisco avec ses solutions de collaboration, qui ont procédé et de multiples acquisitions », détaille John Dinsdale, analyste chez Synergy Group. Le cabinet d'études estime que cette concentration, dont le dernier épisode est le rachat de Tableau Software par Saleforce, va se poursuivre. Il restera toutefois, selon lui, de la place pour de nouveaux entrants.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité