Le marché mondial de l'ICT lancé sur de bons rails jusqu'en 2027

Dépenses mondiales en technologies de l'information et de la communication par industries en 2022. Cliquer pour agrandir. (Source : IDC)

Dépenses mondiales en technologies de l'information et de la communication par industries en 2022. Cliquer pour agrandir. (Source : IDC)

IDC s'attend à ce que les dépenses en technologies de l'information et de la communication progressent en moyenne de 5,7 % par an entre 2023 et 2027. Les investissements en logiciels contribueront notablement à la croissance du secteur.

Après avoir enregistré une hausse d'un peu plus de 4 % à 4 700 Md$ en 2022, le marché mondial des technologies de l'information et des communications (ICT) devrait voir son dynamisme se renforcer. En dépit d'un début 2023 sans relief, IDC prédit au secteur une croissance moyenne de ses revenus de 5,7 % par an à compter de cette année jusqu'en 2027. Au cours des 12 derniers mois de cette période, la valeur des dépenses des particuliers et des entreprises devrait ainsi s'élever à 1 190 Md$ en Europe de l'Ouest, à 2 380 Md$ aux Etats-Unis et à 721 Md$ en Chine. S'agissant de la France, IDC anticipait en mai dernier un chiffre d'affaires de 192,6 Md$ en 2026, sur la base d'une croissance annuelle moyenne de 6,1 % à compter de 2022.

12 % de hausse par an pour le segment des logiciels

Sur la période 2023-2027, la progression du marché mondial de l'ICT devrait être principalement portée par les dépenses en logiciels. IDC anticipe pour ce segment une hausse annuelle moyenne de revenus de l'ordre de 12 %. Une progression qui va principalement reposer sur la forte demande en applications d'ERM (gestion de ressources d'entreprise), de publication et de gestion de contenu, et de cybersécurité. Les logiciels d'IA et ceux dédiés à l'intégration et l'orchestration de middlewares enregistreront les plus fortes progressions, respectivement 36,3 % et 22,1 % par an. Les deux autres grands segments du marché de l'ICT que sont les équipements et les services télécoms devront se contenter de hausses de chiffres d'affaires de 4,2 % par an pour le premier et 2,6 % par an pour le second. Ils n'en resteront pas moins les principaux contributeurs aux revenus globaux du secteur.

Une demande nourrie des éditeurs et des services d'information

Du côté des clients, ce sont les éditeurs et les opérateurs de services d'information qui feront le plus progresser leur dépenses entre 2023 et 2027, précisément de 11,4 % par an. Arriveront derrière eux les entreprises évoluant sur les marchés des capitaux (+10,2 % par an), suivies de celles spécialisées dans les sciences de la vie (biotechnologies, chimie, cosmétique, pharmaceutique...) avec des investissements en progression de 8,8 % par an. En 2022, la première place des investisseurs était revenu aux banques, aux administrations et aux acteurs des télécoms. Ensemble, elles avaient consacré 715 M$ à leur investissements ICT. Avec le retail, les éditeurs et les opérateurs de services d'information s'étaient classés en seconde position. Ensemble, ces six industries avaient assuré 35 % de ses revenus au marché mondial.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité