Les détails de l'offre HCI de Cisco basée sur Nutanix

Pour animer la plateforme Compute Hyperconverged with Nutanix, Cisco fait sans surprise appel à ses serveurs UCS. (Crédit Cisco)

Pour animer la plateforme Compute Hyperconverged with Nutanix, Cisco fait sans surprise appel à ses serveurs UCS. (Crédit Cisco)

Depuis l'annonce de la fin de la sa plateforme HCI HyperFlex, Cisco recommande aux clients de migrer vers la solution Compute Hyperconverged with Nutanix.

Quelques semaines seulement après que Cisco ait abandonné sa plateforme Hyperflex et noué un partenariat stratégique avec Nutanix, les deux fournisseurs ont présenté leur premier package HCI (Hyperconverged Infrastructure) calcul, stockage, réseau et virtualisation dans un seul système) visant à faciliter les opérations multicloud et hybrides. Baptisée Cisco Compute Hyperconverged with Nutanix, cette solution combine les ressources matérielles de Cisco - serveurs UCS - avec la plate-forme de virtualisation de Nutanix, qui comprend Cloud Manager, Unified Storage et Desktop Services. Le système peut être géré de manière centralisée via la plate-forme d'exploitation d'infrastructure Intersight basée sur le cloud de Cisco et prend en charge les hyperviseurs Nutanix Acropolis Hypervisor (AHV) et VMware vSphere.  

« Ensemble, Cisco et Nutanix vous permettent de voir et de contrôler l'ensemble de votre flotte d'infrastructures hyperconvergées à travers une seule interface, couvrant les clusters du monde entier », explique Cisco dans une page consacrée au sujet. « Nutanix Prism ajoute des fonctions de gestion du stockage et des hyperviseurs ainsi que des services supplémentaires tels que le support des GPU pour l'accélération du calcul ». Le package Cisco et Nutanix HCI propose des options de déploiement flexibles avec prise en charge des serveurs rack et lame UCS, y compris les modèles de la série C - les noeuds 1U C220 M6 All Flash/NVMe et 2U S240 M6 All Flash - ainsi que la famille modulaire UCS X. 

Nutanix plutôt que VMware pour le HCI

Avec ce partenariat, qui vient contre l'offensive de Broadcom sur le secteur suite au rachat de VMWare, Cisco entend réduire la complexité de la gestion des infrastructures avec un modèle d'exploitation - des systèmes hyperconvergés dans des environnements hautement distribués - assurant simplicité, visibilité, contrôle et cohérence, selon Jeremy Foster, vice-président senior et directeur général de Cisco Compute. « Cela inclut les améliorations du jour 0 et du jour 1, y compris les profils de service personnalisés pour Nutanix et les logiciels préinstallés configurés avec un choix d'hyperviseur pour un démarrage plus facile », a écrit M. Foster dans une note de blog sur l'offre packagée Cisco et Nutanix HCI.

Les clients peuvent « maximiser la résilience en assurant le fonctionnement et la protection des systèmes hyperconvergés grâce à un modèle de support de solution commun augmenté et combiné à des capacités de résilience et de sécurité proactives et automatisées ». La plate-forme commune prend en charge le stockage en mode fichiers, blocs et objets, avec un hyperviseur intégré pour exécuter à la fois des machines virtuelles et des charges de travail conteneurisées, un réseau et une sécurité intégrés, ainsi que des instantanés, de la réplication et de la reprise après sinistre, selon Nutanix. « De plus, cette solution bénéficie de la licence portable Nutanix, permettant un déploiement transparent des applications et des charges de travail sur le matériel et les sites, que ce soit sur site ou dans le cloud public », a déclaré la société.

Taillé pour le cloud privé et hybride

« Les systèmes HCI consolidés sont devenus une alternative populaire à l'approche architecturale informatique traditionnelle à trois niveaux avec des ressources de stockage, de calcul et de réseau SAN/NAS qui nécessitent souvent du personnel informatique qualifié pour leur provisionnement, leur exploitation et leur maintenance », a déclaré IDC dans un rapport. plus tôt cette année. « Les systèmes HCI qui consolident les ressources de calcul, de stockage et de réseau dans un environnement virtualisé, simplifient le provisionnement, les opérations et la gestion des infrastructures. Elles peuvent convenir à un large éventail de charges de travail en périphérie, depuis les applications [robotiques] et les bureaux virtuels jusqu'à l'analyse, l'IA/ML, et l'IoT », a déclaré IDC. La plupart des fournisseurs HCI ont renforcé leurs capacités pour les environnements Edge, et beaucoup ont ajouté des SKU spécifiques à la périphérie, notamment des options pour les déploiements à faible encombrement, les installations haute capacité et/ou les besoins renforcés. Selon IDC, les entreprises doivent procéder à une évaluation minutieuse de leurs exigences en matière de charge de travail pour déterminer quel produit HCI répondra le mieux à leurs besoins.  

Rappelons que Cisco a annoncé en août qu'il stoppait le développement de sa famille de produits HyperFlex, issus du rachat de la start-up Springpath en aout 2017. Le dernier jour pour commander des produits liés au système est le 11 septembre 2024 et le dernier jour pour renouveler un abonnement existant est le 28 février 2029.   



s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Pour contrer les cyberattaques, en particulier les ransomwares, les établissements de santé s'organisent, de la mise en place d'outils de cybersécurité - avec des sauvegardes...

Publicité