Les TPE de l'IT se montrent prudentes mais pas désespérées

Gel des embauches et gel des investissements : ces deux décisions montrent l'état d'esprit des patrons de TPE dans l'IT début juillet.  Prudents, ils mettent le pied sur le frein sans céder au pessimisme noir comme le souligne l'enquête du 3Sci (*).

«Nos adhérents sont avant tout des chefs d'entreprise, plaide Olivier Bouderand, Président du 3Sci, ils ont pris les mesures appropriées pour faire face à la crise, mais ils ne paniquent pas. Le climat est mauvais surtout parce que les 1ères mesures gouvernementales annoncées les fragilisent : la fin des heures supplémentaires et la ponction sur l'intéressement.»

L'enquête du 3Sci, devenue semestrielle a interrogé les patrons de TPE de l'IT début juillet, ils ont donc évoqué le bilan du 1er semestre, leurs perspectives pour la fin de l'année et 2013 et commencé à voir l'impact de mesures gouvernementales sur leur activité. De plus, pour la première fois cette étude parle de ressources humaines.

Les fournisseurs payés moins rapidement

La crise se fait donc sentir dans les chiffres de l'enquête, mais de manière encore modérée. Pour les relations avec les fournisseurs par exemple, les encours n'ont pas bougé expliquent 88% des répondants, les délais de paiement n'ont plus, expriment 91% d'entre eux. Mais, 43% des patrons interrogés payent moins rapidement leurs fournisseurs.

Sur l'autre versant, côté clients, le CA du 1er semestre est en baisse (par rapport au 1er semestre 2011) dans 41% des cas, en augmentation pour 38%, identique dans 21% des réponses. Un résultat légèrement négatif. Pour le 2ème semestre, 31% prévoient toujours une augmentation, 32% une stabilité, 25% (seulement) une baisse.  Une entreprise sur quatre anticipe un mauvais deuxième semestre, chiffre assez faible, mais c'était début juillet.

23% n'ont pas confiance dans leurs banquiers

L'autre point assez réconfortant, tient aux relations avec les banquiers. On retrouve la même tendance que dans l'enquête Fiducial parue il y a deux jours (bien que celle-ci porte sur l'ensemble des TPE). Les relations sont jugées mauvaises dans 21% des cas, elles se sont dégradées pour seulement 3% des patrons de TPE, les encours ont diminué pour 8% d'entre eux. Les banquiers restent solidement aux côtés des patrons de TPE. « Tout dépend quand même des banques, certaines sont plus présentes aux côtés de nos adhérents », note Olivier Boudrand. Seuls 23% des patrons de TPE IT n'ont pas confiance dans leurs banquiers pour être aidés.

Quant au dernier item et non des moindres, les RH, il apporte des réponses tranchées. A la question des embauches, 32% des TPE de l'IT ont embauché au 1ersemestre, 68% sont dans le cas contraire. Les embauches sont aux deux tiers en CDI. 3% seulement ont licencié. Pour le 2èmesemestre, 29% prévoyaient d'embaucher, 71% de geler ces embauches. 5% prévoyaient des licenciements. Les variations sont donc infimes.

Dernière indication, les perspectives pour 2013 sont loin d'être mauvaises : 5% seulement sont dans cet état d'esprit et 3% voient l'année prochaine comme « très mauvaise », 58% jugent les perspectives moyennes, 30% bonnes, 4% très bonnes.

(*) 3Sci : Syndicat des sociétés de services et de conseils en informatiques

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité