Les ventes indirectes de Keyyo en hausse de 11,8% en 2017

Philippe Houdouin, PDG de Keyyo : « Nous allons intensifier en 2018 nos efforts marketing et en ressources humaines pour capter le basculement en cours du marché des télécoms d’entreprise vers le tout IP et le très-haut-débit fibre. » Crédit photo : D.R.

Philippe Houdouin, PDG de Keyyo : « Nous allons intensifier en 2018 nos efforts marketing et en ressources humaines pour capter le basculement en cours du marché des télécoms d’entreprise vers le tout IP et le très-haut-débit fibre. » Crédit photo : D.R.

Keyyo a porté ses ventes indirectes à 12,4 M€ l'an dernier. Elles représentent ainsi un peu plus de la moitié des revenus globaux de l'opérateur.

Keyyo publie un chiffre d'affaires de 24,4 M€ pour le compte de son exercice 2017. Amputés de l'activité call-shops revendue au quatrième 2016, les revenus de l'opérateur n'enregistrent qu'une baisse de 0,9%. A périmètre comparable, la branche télécoms d'entreprise sur laquelle s'est totalement recentrée la société affiche une progression de 11,6%. Keyyo s'était fixé pour objectif une hausse de 10%.

L'indirect source principale des revenus

L'opérateur a pu compter à la fois sur le dynamisme de ses ventes directes et indirectes pour tirer ses facturations globales vers le haut. Stimulées par les campagnes marketing qu'il a menées sur le web et à la TV, les premières se sont appréciées de 11,4% à 12 M€. Quant aux partenaires de Keyyo, ils ont généré plus de 12,4 M€ de chiffre d'affaires (+11,8%). La revente des services de l'opérateur en marque blanche a notablement contribué à la progression de ses ventes indirectes.

Le recentrage de Keyyo sur son activité télécoms a participé à l'amélioration de sa marge nette, passée de 53% de son chiffre d'affaires en 2016 à 57% l'an dernier. De son côté, le résultat opérationnel a progressé de 29,6% à 2,4 M€. Quant au résultat net, il a gagné 24,4% à 2,4 M€.

Un objectif de 30 M€ de CA en 2018

Fort des résultats de son exercice 2017 et de l'acquisition de la société Clever Network, un prestataire de services de réseaux VPN/MPLS, en décembre dernier, Keyyo continue de tabler sur un chiffre d'affaires de 30 M€ en 2018. Son résultat opérationnel récurrent devrait au minimum rester inchangé.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité