Licenciements en cours chez Oracle

Historiquement, la société Oracle, fondée en 1977 en Californie par Larry Ellison, est implantée dans ses immeubles de Redwood Shores depuis 1989. (Crédit : Oracle)

Historiquement, la société Oracle, fondée en 1977 en Californie par Larry Ellison, est implantée dans ses immeubles de Redwood Shores depuis 1989. (Crédit : Oracle)

Selon plusieurs médias, Oracle a débuté des licenciements dans sa division expérience client (CX). Les Etats-Unis sont particulièrement touchés, mais d'autres pays sont également concernés. La firme se concentre sur d'autres activités.

Douche froide pour les employés d'Oracle. Selon plusieurs articles de la presse américaine (The Information et Bloomberg), la firme a entamé une vague de licenciements au sein de son activité expérience client (CX). Cette division fournit des services d'analyse et de publicité aux entreprises pour les aider à diffuser des promotions personnalisées aux clients. Oracle a évoqué le sujet pour la première fois en juillet dernier, parlant alors de réductions de coûts allant jusqu'à 1 milliard de dollars. Une décision qui devait inévitablement entraîner des milliers de licenciements dès le mois d'août, a déclaré une personne ayant une connaissance du secteur. Il semblerait donc que la firme ait pris sa décision plutôt rapidement au vu des dernières annonces.

Oracle a en effet commencé à licencier des employés aux États-Unis et notamment dans la baie de San Francisco, où la société avait auparavant son siège social, a déclaré une personne proche du dossier. L'éditeur comptait 143 000 employés dans le monde au 31 mars, selon Reuters. Le nombre exact de salariés licenciés n'est pas connu à ce jour, mais plusieurs zones géographiques sont concernées, notamment le Canada, l'Inde et certaines parties de l'Europe. Un ancien ingénieur commercial d'Oracle a notamment déclaré sur LinkedIn que l'entreprise « a décidé de réorganiser la division CX (expérience client) et de se séparer de plusieurs solutions ». Il ajoute que « de nombreuses personnes seront touchées par ce réalignement et des gens de talent seront perdues. En tant que tel, j'ai été touché par cette réorganisation et je suis à la recherche d'un nouveau poste ». D'autres anciens employés ont également pris la parole sur LinkedIn pour partager leur sentiment à ce sujet.

Une stratégie tournée vers d'autres activités

Même si la firme se serre la ceinture dans certains domaines, elle poursuit ses investissements sur d'autres plans, notamment concernant sa division infrastructure cloud. Cette activité connaît une réelle dynamique et Oracle a enregistré une augmentation des ventes de 36 % d'une année sur l'autre au dernier trimestre. En juin, après l'annonce des résultats financiers dans le cadre d'une conférence téléphonique avec les analystes, la CEO d'Oracle, Safra Catz, a déclaré que la société augmenterait ses dépenses d'investissement au cours du prochain exercice fiscal afin de répondre à la demande en services cloud.

L'accent est également mis sur les accords de l'entreprise avec des acteurs dans différents secteurs. Dans le domaine du divertissement, Oracle ne se prive pas de faire valoir son contrat avec TikTok, la filiale du chinois ByteDance. Le fournisseur héberge en effet les données des utilisateurs américains du réseau social. Dans le secteur de la santé, la firme a fait l'acquisition en décembre 2021 de Cerner, fournisseur de technologies de soins de santé, et il semblerait qu'elle mise beaucoup sur ce rachat.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité