Nfon débarque en France pour ravir le marché de la téléphonie sur IP cloud

Nfon a choisi Laurent Lhermitte pour diriger ses activités françaises. (Crédit : Nfon)

Nfon a choisi Laurent Lhermitte pour diriger ses activités françaises. (Crédit : Nfon)

Après s'être développé dans 14 pays en Europe, Nfon pose ses valises en France. Armé de son offre de téléphonie sur IP cloud, le fournisseur allemand compte s'appuyer sur une stratégie de vente 100 % indirecte pour devenir un incontournable de ce marché encore balbutiant dans l'Hexagone.

Fort d'un portefeuille de 30 000 entreprises clientes dans quatorze pays européens et d'un chiffre d'affaires de 43 M€ en 2018, Nfon s'est trouvé un quinzième terrain de jeu pour déployer son offre de téléphonie IP cloud : la France. Dans l'Hexagone, le fournisseur allemand opte pour une stratégie de vente 100 % indirecte, adaptée au marché local. Déjà cinq personnes ont rejoint le bureau parisien de l'entreprise sur les aspects commerciaux, avant-vente, marketing et formation. Laurent Lhermitte a été choisi pour piloter l'activité française, amenée à devenir un rouage essentiel dans la stratégie globale de Nfon : devenir n°1 de la téléphonie dans le cloud en Europe.

Sur le continent, la société dispose déjà d'un réseau de plus de 2 000 partenaires, qui devrait s'étoffer dans l'Hexagone. Pour M. Lhermitte, bien que l'Europe soit légèrement en retard sur les Etats-Unis dans ce secteur, l'écart se resserre. Cela est également vrai en France, où la téléphonie sur IP atteindra « 12 % de parts de marché en 2020, contre 8 % actuellement ». Pour la mise en place de son channel, le directeur de Nfon France avoue placer sa confiance dans les « présences locales ». « Nous misons sur des revendeurs, intégrateurs et installateurs pouvant être implantés aussi bien localement que régionalement ou nationalement, tant qu'ils connaissent leurs clients », explique-t-il.  Un programme partenaires est d'ores et déjà en développement, avec l'accent mis sur une « forte collaboration entre les revendeurs et Nfon », notamment via des incitations, remises et événements - le premier étant prévu pour septembre. L'entreprise a par ailleurs la volonté de travailler avec « un ou deux grossistes », selon l'intérêt de ceux-ci.

Une offre unique à 12,80 € par utilisateur

La cible client pour les débuts du fournisseur en France ? « Pour le moment, nous allons particulièrement nous concentrer sur les TPE-PME, même si on ne ferme évidemment pas la porte aux autres. Dans ce type de société, la prise de décision est bien plus rapide que dans des groupes plus importants, ce qui devrait nous permettre de boucler rapidement nos premiers contrats », avance Laurent Lhermitte. La recherche de clients se fera aussi bien grâce aux équipes commerciales de Nfon France que via le channel, encouragé à agir en apporteur d'affaires.

Très confiant, le directeur France croit énormément dans la simplicité de Cloudya, l'offre de Nfon. « C'est une solution extrêmement simple à déployer : chaque utilisateur se voit allouer un numéro et peut utiliser jusqu'à neuf terminaux différents, aussi bien sur mobile que sur poste fixe, tablette ou ordinateur portable, sachant qu'il peut basculer de l'un à l'autre pendant un appel sans coupure. Cloudya est agnostique en ce qui concerne les OS, navigateurs ou marques de terminaux, et toutes les données sont sécurisées dans des datacenters situés en Allemagne. » Le tout pour un tarif unique pour tous les types d'entreprise : 12,80 € par utilisateur.

Ajouter un commentaire
2
Commentaires

alexwyatt Nfon s'est trouvé un quinzième terrain de jeu pour déployer son offre de téléphonie IP cloud. [url=https://drivingdirections.live/]driving directions[/url]

Pierre A suivre

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité