Notebooks : la France à la traîne de l'Europe sur le marché de l'éducation au T2

Bien que les mesures de lutte contre la pandémie de Covid-19 aient été largement allégées, la hausse des achats de notebooks pour l'éducation se poursuit à un rythme soutenu en Europe de l'Ouest. Crédit photo : Microsoft

Bien que les mesures de lutte contre la pandémie de Covid-19 aient été largement allégées, la hausse des achats de notebooks pour l'éducation se poursuit à un rythme soutenu en Europe de l'Ouest. Crédit photo : Microsoft

Les volumes de PC portables destinés à l'éducation vendus par les grossistes IT ont crû de 38% en Europe de l'Ouest au deuxième trimestre. Alors que des marchés comme l'Espagne et l'Allemagne ont connu des progression à trois chiffres, le marché français a reculé de près de 10%.

Déjà en croissance en 2019 en Europe de l'Ouest, les ventes de notebooks destinés à l'éducation ont été dopées par la crise du Covid-19 en 2020. Bien que les mesures visant à lutter contre la pandémie aient été largement allégées, la hausse des achats se poursuit à un rythme soutenu. Selon Context, le nombre de PC portables ciblant l'enseignement livrés par les grossistes IT de la région au deuxième trimestre 2021 ont en effet progressé de 38% d'une année sur l'autre.

+53% de ventes aux revendeurs BtoB

« Cette croissance est plus faible que celles des trimestres précédents, lors desquels des commandes importantes ont été passées par des acteurs institutionnels, précise Marie-Christine Pygott, analyste chez Context. « Malgré cela, les volumes achetés par les revendeurs BtoB auprès des distributeurs se sont appréciés de 53%, et ceux acquis par les retailers et e-tailers de 20% », ajoute-t-elle. Le secteur de l'éducation continuera d'offrir des opportunités de ventes importantes aux OEM et au revendeurs pour le reste de l'année 2021, sans pour autant offrir les niveaux de croissance enregistrés au plus fort de la pandémie.

Les livraisons se replient de 9,6% dans l'Hexagone

L'analyse des résultats de ventes des grossistes IT au deuxième trimestre montre des situations contrastées en fonction des pays. Le peloton de tête intègre l'Espagne (+197,4%), l'Allemagne (+126,6%), l'Autriche (+78,3%), les Pays-Bas (+51%) et le Danemark (+48,6%). Le Royaume-Uni se situe beaucoup plus loin dans le classement, mais encore dans le vert avec une croissance de 3,1%. La queue du classement est constituée de l'Italie (-8,7%), de la Pologne (-51,1%) et de la Suisse (-55,8%), sans oublier la France (-9,6%).

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité